Select Page

Bénédiction des couples homosexuels : Les archevêques africains disent “Non” au Pape…

Bénédiction des couples homosexuels : Les archevêques africains disent “Non” au Pape…

La publication le 18 décembre dernier par le Vatican de Fiducia supplicans, une déclaration considérant la possibilité de bénir des couples homosexuels hors liturgie au sein de l’Eglise Catholique a suscité des réactions contrastées dans le monde et particulièrement en Afrique, où certains archevêques se sont fermement opposés à cette décision approuvée par le Pape François…

Le Vatican a beau multiplier les sorties explicatives, mais sa déclaration intitulée Fiducia supplicans, publiée le 18 décembre dernier a du mal à être acceptée, notamment au sein même de l’Eglise Catholique. 

En effet, en approuvant cette déclaration qui autorise les prêtes catholiques à bénir hors liturgie les couples homosexuels, le Pape François s’est mis à dos de nombreux chrétiens au monde. Notamment en Afrique, où la pilule du Dicastère de la doctrine de la foi connait actuellement de fortes résistances… 

Au Nigeria par exemple, la Conférence des évêques a affirmé qu’une telle disposition “contredit la loi de Dieu, les enseignements de l’Église, les lois de notre nation et les sensibilités culturelles de notre peuple”. Par la voix de son président le cardinal Donatus Ogun, elle a invité les personnes homosexuelles à “s’engager sur le chemin de la conversion”.

 Même son de cloche au Malawi, où 09 des 12 évêques et archevêques actifs du pays ont signé le 19 décembre une “clarification” commune, déclarant qu’ils ne dispenseraient de bénédiction “d’aucune sorte” pour les couples homosexuels.

Une falsification de l’anthropologie humaine

Du côté du Cameroun, les évêques  ont également pris position avec une fermeté de ton sans appel. Dans une déclaration incendiaire publiée le 21 décembre 2023 par la Conférence Episcopale Nationale, les évêques du pays ont souligné que l’homosexualité est considérée comme “une falsification de l’anthropologie humaine, détournant la sexualité, le mariage et la famille de leur essence originelle”.

Littéralement, « Bénir c’est dire du bien ». Et dire du bien par un geste de bénédiction d’un « couple homosexuel » reviendrait à encourager un choix et une pratique de vie qui ne peuvent être reconnus comme étant objectivement ordonnés aux desseins révélés de Dieu. Nous déclarons donc non conforme toute forme de bénédiction qui tend à reconnaître les « couples homosexuels », comme un état de vie. (…) Par conséquent, nous interdisons formellement toutes bénédictions des « couples homosexuels » dans l’Église du Cameroun”, ont-ils tranché.

Respect du patrimoine culturel

La vague de désapprobation a ainsi gagnée la majeure partie des pays du continent : Togo, Zambie, et surtout Congo-Brazzaville où Monseigneur Bienvenu Manamika Bafouakouahou a été sans détour.

“Au nom de notre fidélité à l’Évangile, par respect pour notre patrimoine culturel, et pour le bien de la famille humaine, il nous est impossible, Nous Archevêques et Evêques du Congo-Brazzaville, de permettre la bénédiction des unions évoquées dans Fiducia Supplicans. La conformité de vie à la Parole de Dieu n’est une option, elle n’est pas facultative. Elle est un devoir moral et une norme de vie au quotidien”, a-t-il annoncé dans une lettre…

La rédaction

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply


Warning: implode(): Invalid arguments passed in /home/customer/www/wihianews.com/public_html/wp-content/plugins/facebook-pagelike-widget/fb_class.php on line 42

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This