Select Page

Niger : L’oléoduc Niger-Benin inauguré à Koulelé par le premier ministre de transition

Niger : L’oléoduc Niger-Benin inauguré à Koulelé par le premier ministre de transition

Le premier ministre de transition du Niger, Ali Mahaman Lamine Zeine, a procédé mercredi 1er novembre 2023 à la mise en service de l’oléoduc géant devant acheminer du brut des gisements pétrole du sud-est du pays jusqu’au Bénin, a notamment annoncé la télévision publique…

Le pipeline export Bénin-Niger, projet d’envergure par lequel le Niger va désormais exporter son pétrole à travers le territoire béninois, est opérationnel.

En effet, le premier ministre de transition Ali Mahaman Lamine Zeine a procédé, hier mercredi 1er novembre 2023, à la mise en service de cet oléoduc long de près de 2 000 km, et d’une capacité de 4,5 millions de tonnes par an soit 35.000.000 de barils.

“Les ressources issues de l’exploitation (…) seront destinées exclusivement à assurer la souveraineté et le développement de notre pays sur la base d’un partage équitable aux populations”, a-t-il déclaré lors de la cérémonie de mise en service.

Lancé en 2019, le chantier du pipeline était censé s’achever en 2022, mais la pandémie de Covid-19 l’a ralenti, avait expliqué à l’AFP la West African Oil Pipeline Company (Wapco), le maître d’ouvrage.

Près de 50% des recettes fiscales du pays

Au total 06 milliards de dollars ont été investis, dont 04 milliards de dollars pour développer les champs pétroliers (dans l’Agadem) et 2,3 milliards de dollars pour la construction de l’oléoduc, selon le gouvernement nigérien.

Ces investissements ont permis de porter la production pétrolière du Niger de 20 000 à 110.000 barils par jour, sur lesquels 90.000 barils doivent être exportés, notamment à travers le port en eau profonde de Sèmè Podji au Bénin…

L’oléoduc Niger-Benin devrait à coup sûr assurer une croissance économique du Niger, laquelle pourrait s’établir à 12% de croissance. Selon les autorités, les exportations devraient “générer le quart du PIB du pays” (plus de 13,6 milliards de dollars en 2020 selon la Banque mondiale) et “à peu près 50% des recettes fiscales”.

Officiellement, les réserves du Niger “tournent autour de deux milliards de barils”. Et selon les projections officielles, il produira 200.000 barils par jour en 2026…

La rédaction (avec AFP)

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply


Warning: implode(): Invalid arguments passed in /home/customer/www/wihianews.com/public_html/wp-content/plugins/facebook-pagelike-widget/fb_class.php on line 43

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This