Select Page

CEMAC : Paul Biya passe le témoin à Faustin Archange Touadera…

CEMAC : Paul Biya passe le témoin à Faustin Archange Touadera…

Le président du Cameroun, Paul Biya, a officiellement passé le témoin de la présidence de la Conférence des Chefs d’État de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) à son homologue centrafricain, Faustin Archange Touadera, vendredi 17 mars 2023 à Yaoundé. C’était au cours de la 15ème session de ladite Conférence, organisée en présentiel à Yaoundé, la capitale du Cameroun…

Après 04 années à la présidence de la Conférence des Chefs d’État de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), Paul Biya, le président camerounais, a officiellement passé le témoin à Faustin Archange Touadera, son homologue de la République Centrafricaine.

Cette remise du drapeau de l’association sous régionale de l’Afrique centrale a eu lieu vendredi dernier à Yaoundé, au terme des travaux de la 15ème session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEMAC.

En effet, les deux chefs d’Etats, auxquels étaient adjoints les présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo, Ali Bongo Ondimba du Gabon, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la Guinée Equatoriale et Mahamat Idriss Deby du Tchad, ont pu mesurer “les avancées enregistrées et les efforts qui restent encore à faire dans le cadre de l’intégration des économies” de la zone, comme l’a indiqué l’hôte du sommet dans son discours de clôture.

CEMAC : Paul Biya passe le témoin à Faustin Archange Touadera...

Les chefs d’Etats présents le 17 mars 2023 au Palais de l’Unité à Yaoundé pour le 15e sommet de la CEMAC…

D’ailleurs, le président Paul Biya a assuré le Président en exercice entrant de la CEMAC de sa “confiance et de sa disponibilité” à l’accompagner dans sa mission dans l’intérêt des peuples de la sous-région.

L’avenir du franc CFA ignoré…

Si le sommet de Yaoundé a été un succès au niveau de la participation, ses résolutions n’ont pas, elles, répondues aux nombreuses espérances des populations.  Notamment sur la question de la reforme du Franc CFA, dont les chefs d’État de la sous-région avaient pourtant demandé, en 2019, à un comité réunissant la Commission de la CEMAC et la BEAC de réaliser un rapport ayant pour objectif de proposer “dans des délais raisonnables, des schémas appropriés conduisant à l’évolution de la monnaie commune”.

Mais force est de constater qu’à Yaoundé, ce dossier semble avoir a été évité par les dirigeants de la Sous-Région.

Ainsi, après avoir prescrit “une réflexion approfondie” au comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) et à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les chefs d’Etat ont demandé de leur “remettre les conclusions conjointes à brève échéance, en planifiant suivant un échéancier précis, les mesures à prendre à court, moyen et long terme”.

En somme, la création d’une monnaie commune n’est pas envisageable en l’état actuel, et il est également difficile de savoir ce qui en est de la clôture du compte d’opération dans les livres de la Banque de France. Une action qui devait notamment permettre aux pays de la CEMAC de disposer de la totalité de ses réserves de change contre 50% actuellement et de l’avenir des représentants de la France au sein du conseil de décision de la BEAC…

La rédaction

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This