Select Page

Cameroun – Assassinat de Martinez Zogo : Inculpé !

Cameroun – Assassinat de Martinez Zogo : Inculpé !

Plusieurs personnes ont été inculpées très tôt ce samedi 04 mars 2023 par le Tribunal Militaire de Yaoundé, dans l’affaire de l’assassinat sauvage du journaliste Martinez Zogo, dont le corps mutilé avait été retrouvé le 22 janvier dernier à Ebogo II. Parmi celles-ci, le milliardaire Jean-Pierre Amougou Belinga, puissant hommes d’affaires soupçonné par l’opinion d’en être le principal commanditaire…

42 jours après la découverte du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo, chef de chaîne d’Amplitude Fm,  dans la périphérie de Yaoundé, l’enquête prescrite par le président de la République, Paul Biya, commence à livrer ses premiers éléments. 

En effet, très tôt ce samedi 04 mars 2023, plusieurs personnes suspectées dans cet assassinat sauvage ont été inculpés et mis sous mandat de dépôt de 06 mois renouvelable deux fois  à la Prison Principale de Kondengui, après plusieurs heures d’audition devant le juge d’instruction du Tribunal Militaire de Yaoundé.  

Il s’agit tout d’abord du patron de la Direction Générale de la Recherche Extérieure (DGRE), le commissaire divisionnaire Maxime Eko Eko, ainsi que son directeur des opérations, le lieutenant-colonel Justin Danwe et 21 de ses éléments, inculpés pour “filature, enlèvement et torture”.

Cameroun - Assassinat de Martinez Zogo : Inculpés !

Le commissaire Léopold Maxime Eko Eko, patron de la DGRE…

Selon des sources proches du dossier, ce dernier avait depuis lors avoué sa participation à ce crime crapuleux, et se défendait de n’en être que l’exécutant des ordres d’un certain Jean Pierre Amougou Belinga… 

Complicité de torture…

Et justement, le milliardaire et président du groupe l’Anecdote, interpellé à son domicile le 06 février 2023 pour être interrogé sur sa possible implication dans ce meurtre, n’a pas été épargné.

Le patron des chaines de télévision Vision 4 et Telesud a lui aussi, été inculpé et placé sous mandat de dépôt à la prison principale de Kondengui pour “complicité de torture par aide”, comme l’a confirmé un communiqué du groupe l’Anecdote.

“Nous vous informons en outre que les collaborateurs du Président qui étaient encore détenus ont été tous libérés. A ce stade, nous voulons remercier tous ceux qui, de près ou de loin nous ont soutenus et continuent de nous soutenir dans cette épreuve ô combien lourde. Les avocats prennent le relai”, a notamment écrit le Chef de la Division de la Communication du Groupe, Inès Arielle Zamo Belinga.

Le cas de Jean-Pierre Amougou Belinga est d’autant plus étrange que l’homme d’affaires était très proches de certains pontes du régime de Yaoundé. D’ailleurs, cette grande proximité est soupçonnée par une grande partie de l’opinion publique d’être à l’origine de sa fortune colossale.

Cameroun - Assassinat de Martinez Zogo : Inculpés !

Jean-Pierre Amougou Belinga, dit le Zomloa…

Par ailleurs, l’image mi ange mi démon que s’était forgée le Zomloa des Zomloa (Chef en béti), en a fait un personnage atypique au Cameroun. A abattre pour les uns, à soutenir pour les autres. Quoi qu’il en soit, les portes de la prison qui s’ouvrent ce jour pour lui n’augure rien de bon pour la suite de ses (nombreuses) affaires…

Libérés…

Avaient également été interpellés suite à cet assassinat odieux, certains proches d’Amougou Belinga. Ils ont pour la plupart été libérés ce samedi matin. C’est ainsi que Bruno Bidjang, directeur général de Vision 4, le colonel retraité Etoundi Nsoé, beau-frère et chef de sa sécurité, ont recouvrés leurs droits.

Ils rejoignent les nommés Ivana Bidjang, Inès Belinga, cheffe de la division Communication du groupe l’Anecdote, Stéphanie Boulemou, directrice de Vision Finance, Mélanie Bibanga, directrice commerciale et marketing du groupe, entre autres, tous libérés dans la soirée du lundi 13 février 2023 après des nuits de détention au Secrétariat d’Etat à la défense (SED).

En attendant le verdict final de cette scabreuse affaire qui a tenu en haleine toute la république ainsi que l’opinion internationale depuis des mois, le peuple continue de réclamer justice pour Martinez Zogo, animateur émérite et véritable voix de sans voix brutalement arraché à la vie à l’âge de 51 ans.

Car puisqu’aucune de ces personnes n’a été inculpée d’assassinat, il y a lieu de s’interroger : Qui a donc tué Martinez Zogo ?

Qui a donné l’ordre d’exécuter le coup fatal…

Guy Sandy

 

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This