Select Page

Cameroun : Le pays sous le choc après la découverte du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo…

Cameroun : Le pays sous le choc après la découverte du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo…

Le corps sans vie du journaliste camerounais Martinez Zogo, découvert ce dimanche 22 janvier 2023 aux environs de la localité de Soa, à quelques kilomètres de Yaoundé, la capitale, suscite émoi et consternation dans tout le pays. Enlevé depuis le 17 janvier dernier, le chef de chaîne de la radio urbaine dénommée “Amplitufe Fm” a été sauvagement assassiné…

Il s’appelait Martinez Zogo. Il avait 51 ans. Journaliste d’investigations, il s’était fait connaître et adulé du grand public camerounais à travers une émission quotidienne, “Embouteillage”, qu’il présentait avec brio sur la radio urbaine dénommée “Amplitufe Fm” émettant depuis Yaoundé, la capitale du Cameroun. Véritable voix des sans voix, il dénonçait avec fracas, dans ce programme culte, les comportements inciviques ainsi que les scandales financiers qui plombent la bonne marche de la République….

Cameroun : Le pays sous le choc après la découverte du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo...

Martinez Zogo au siège de la radio…

Hélas, il est mort. Assassiné. Et son corps sans vie a été retrouvé ce dimanche 22 janvier 2023 en état de putréfaction avancé à Ebogo II par Soa. Mutilé…

Il avait été kidnappé le 17 janvier dernier par des hommes cagoulés tout près d’un poste de gendarmerie à Yaoundé. Ces derniers en voulaient à sa vie. Ils l’ont eu. De la manière la plus atroce qu’il soit.

Des sévices corporels inhumains…

En effet, les premiers résultats de l’autopsie du corps de Martinez Zogo, effectuée à l’hôpital Central de Yaoundé, a révélé des sévices corporels inhumains : Un pied cassé, des doigts coupés, des décharges électriques et des abus sexuels. Choquant, pour sa famille. Inadmissible, pour l’opinion. Inquiétant, pour ses confrères. Intolérable, pour l’Etat, qui a ouvert une enquête.

“Des recherches actives se poursuivent dans le cadre de l’enquête ouverte pou retrouver et traduire devant la justice, le sauteurs de ce crime odieux, inqualifiable et inadmissible, et qui ne peux se justifier sous aucun prétexte”, a notamment annoncé le ministre de la communication, Rene Emmanuel Sadi, dans un communiqué

Tous en noir…

En attendant que toute la lumière soit faite sur cette macabre affaire, c’est la psychose au sein de la corporation. 

“Au-delà de ce confrère, nous sommes désormais vulnérables. Où sont la liberté de presse, la liberté d’opinion et la liberté d’expression au Cameroun, quand exercer dans un média fait encourir désormais un risque mortel”, s’est indigné dans un communiqué, le Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC). 

D’ailleurs, pour mieux “porter le deuil”, le SNJC a appelé les travailleurs des médias à se “vêtir de noir le mercredi 25 janvier 2023″…

Le communiqué du SNJC

Cameroun : Le pays sous le choc après la découverte du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo... Cameroun : Le pays sous le choc après la découverte du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo...

Guy Sandy 

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This