Select Page

RDC : Plus de 100 morts après le naufrage d’un bateau motorisé…

RDC : Plus de 100 morts après le naufrage d’un bateau motorisé…

Un bateau motorisé a fait naufrage sur le fleuve Lulonga, près de la ville de  Basankusu dans la province de l’Equateur, en RDC. L’embarcation surchargée de marchandises et de bêtes se rendait à Lilanga, au Congo-Brazzaville voisin, dans la nuit de mardi 17 à mercredi 18 janvier 2023… 

Environ 55 personnes ont survécu à la catastrophe, selon les autorités. Le bateau se dirigeait vers la République du Congo voisine lorsqu’il a chaviré sur la rivière Lulonga mardi soir près de la ville de Basankusu.

Jean-Pierre Wangela, président des groupes de la société civile de la région, a déclaré aux journalistes qu’au moins 145 personnes étaient portées disparues. Il a imputé le naufrage à une surcharge, mais a déclaré que les habitants n’avaient guère d’autres options.

” La cause, c’est le surchargement, vu que les hommes s’y sont habitués, c’est qu’il n’y a pas des moyens de transport actuellement dans notre province et ici dans le territoire de Basankusu. Il y a eu une certaine négligence de l’armateur. Puisqu’il fallait quand même écoper de l’eau. De l’eau est entrée jusque vers minuit, c’est comme cela que la pirogue s’est noyée”, a-t-il déclaré.

Une zone enclavée…

Pour l’heure, le bilan officiel reste attendu, dans la mesure où le lieu du naufrage connait des graves difficultés de communications. 

“Je demande l’assistance des autorités. Il faut que les services de l’Etat descendent automatiquement parce que s’il y a des survivants. Qu’on puisse les récupérer. Avec du retard, même s’il y avait des survivants, ils pourraient mourir”, a ainsi plaidé Ruffin Elodji, député provincial de l’Equateur au micro de Radio Okapi.

Les naufrages causant des dizaines de morts ne sont que trop fréquents dans les régions reculées de la RDC, où les déplacements par la route sont parfois impossibles. De nombreuses embarcations sont surchargées de marchandises et de personnes qui ne savent pas nager. Les opérations de sauvetage sont extrêmement limitées dans les régions reculées du pays.

En octobre, plus de 40 personnes sont mortes sur le fleuve Congo dans la province de l’Équateur dans des circonstances similaires.

La rédaction (avec AFP)

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This