Select Page

Cameroun : Après son maintien sur le marché, les producteurs du whisky en sachets défendent la qualité de leurs produits…

Cameroun : Après son maintien sur le marché, les producteurs du whisky en sachets défendent la qualité de leurs produits…

Interdite de vente au Cameroun depuis 2014, les whiskys en sachets continuent d’inonder les marchés, après plusieurs prorogations dont la dernière en date, pour une durée de 04 ans, est survenue en décembre dernier. Une occasion pour les operateurs de ce secteur de faire une sortie pour défendre la qualité de leurs produits…

Après la 3è prorogation accordée en décembre dernier par le gouvernement camerounais aux producteurs du whisky en sachets pour qu’ils changent de conditionnement, un collectif des opérateurs du secteur des spiritueux a publié un communiqué ce 19 janvier 2023 pour défendre leurs produits.

“En l’état actuel de la réglementation, la production et la commercialisation de nos produits bénéficient de l’onction du gouvernement jusqu’à la fin du nouveau moratoire [4 ans à compter du 18 décembre 2022]. Ce nouveau délai n’étant pas porté sur les questions de qualité du produit, mais plutôt sur l’arrimage au conditionnement”, a d’abord précisé le communiqué publié par ces opérateurs, aux rangs desquels Star Menchum Industries, Fortunes Industries, Quality Beverages, Winners Beverage, Indocam Industries, entres autres…

Un produit de qualité…

“Le collectif informe par ailleurs que les entreprises des spiritueux, dont les images de destruction de leurs marques de produits ont été présentés par certains médias de masse, sont des entreprises légalement installées, qui respectent la réglementation en matière de qualité. Leurs produits subissent les contrôles réguliers des administrations compétentes et toutes les analyses nécessaires avant leur mise en consommation”, ont-ils ensuite ajouté.

En rappel, c’est depuis 2014 que le gouvernement camerounais a interdit la production, sur le territoire national, du whisky conditionné dans des sachets et des bidons. Selon ses pourfendeurs,  le whisky en sachet est un véritable problème de santé publique.

…Qui nuirait aux consommateurs

En effet, son emballage, fait à base de méthanol, serait inapproprié pour les liqueurs. De plus, l’exposition au soleil du contenant et son interaction avec le contenu dégraderait la qualité du breuvage, qui agit ainsi sur le foie, l’estomac, la gorge et saoule plus vite que les autres boissons en raison de son pourcentage d’alcool très élevé.

Une règlementation stricte s’impose donc dans ce secteur pourtant très prisé de certains camerounais, qui estiment que son coût (100Fcfa le sachet) est largement à leur portée.

Par ailleurs, l’Agence des Normes et de la Qualité du Cameroun (ANOR) ne disposant pas encore d’un laboratoire de contrôle de la conformité des produits,  bien que cela soit indispensable, la consommation des whiskys en sachet devrait être modérée pour éviter des complications sanitaires.

Un danger potentiel dont les camerounais seront confrontés encore jusqu’en… 2026 !

La rédaction

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This