Select Page

Afrique du Sud : La tigresse échappée d’une ferme privée à Johannesburg a été abattue…

Afrique du Sud : La tigresse échappée d’une ferme privée à Johannesburg a été abattue…

La tigresse qui s’était échappée d’une ferme privée le week-end dernier à Walkerville, au Sud de Johannesburg en Afrique en Sud, a été abattue ce mercredi 18 janvier 2023. Sheba, de son nom, se rapprochait dangereusement des zones d’habitations, où elle avait notamment tuée un autre chien…

Après 03 jours de recherches, la tigresse dénommée Sheba a été retrouvée et abattue ce mercredi 18 janvier 2023, tout près de sa ferme située à Walkerville, au Sud de Johannesburg en Afrique du Sud. 

En effet, la tigresse de 08 ans, appartenant à un certain Rassie Erasmus, s’y échait échappée dans la nuit du 14 au 15 janvier 2023. Depuis cette évasion, c’est trois chiens, un cochon et un cerf qui ont été déchiquetés. Plus grave, un homme de 39 ans, William Mokoena, a été attaqué par le félin. Heureusement, il a miraculeusement survécu…

C’est ainsi que depuis trois jours, la tigresse Sheba était recherchée par plusieurs dizaines de policiers, militants pour la nature et voisins aidés de drones et d’hélicoptères. Repérée finalement ce mercredi matin, elle a été euthanasiée…

Le danger était devenu trop grand…

“On n’avait pas d’autre choix que de l’éliminer car elle a tué un chien sur une exploitation où vivent six familles. Le danger était devenu trop grand”, a notamment déclaré Gresham Mandy, de la police locale.

Elle était entrée dans une zone agricole avec six habitations et des familles qui y vivaient. Sheba a attaqué et tué l’un des animaux domestiques, et un appel a été lancé pour une aide d’urgence. Des membres sont intervenus sur les lieux et ont commencé à traquer le tigre. (…) En raison du terrain et de la zone, il n’a pas été possible de la contenir ou de la sécuriser en toute sécurité. À 03h45, la décision a été prise de l’euthanasier. (…) Ce n’était pas une décision facile à prendre mais la sécurité de la communauté de Walkers Fruit Farms était une priorité”, a-t-il précisé.

Mettre fin à l’élevage des tigres

Avec cette élimination, les populations de Walkerville, qui avaient été invités à rester sur leurs gardes, peuvent dormir en paix. Cependant, cet incident relance le débat sur l’élevage domestiques des fauves.

“Garder un tigre comme animal de compagnie est tout simplement de la cruauté envers les animaux”, a déploré auprès de l’AFP Smaragda Louw, directrice de l’ONG Ban Animal Trading. 

“Nous demandons aux autorités de mettre fin à l’élevage des tigres car si c’était interdit, tout ceci ne se produirait pas”, a, pour sa part, souligné Elize Parker, de l’ONG Four Paws, regrettant la mort de “Sheba”.

En Afrique du Sud, La législation proscrit en effet la détention d’espèces indigènes comme le lion, mais le tigre, qui n’est pas endémique au pays, est considéré comme un animal exotique. Son élevage est donc autorisé, au grand dam des organisations de protection des animaux qui réclament une nouvelle loi…

La rédaction

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This