Select Page

Monnaie : Le Franc CFA, Origines, Evolutions et valeur…

Monnaie : Le Franc CFA, Origines, Evolutions et valeur…

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale a mis en circulation, depuis le 15 décembre dernier, de nouvelles coupures de billets de banque. Une nouvelle gamme de billets de Francs CFA qui est venue remplacer celle utilisée depuis 2002 par les 06 pays de la zone CEMAC. Votre rédaction a saisi cette opportunité pour remonter aux origines de cette monnaie commune à 14 pays africains membres de la zone Franc…

I – Origines du Franc CFA

I-1 Du franc des Colonies Françaises d’Afrique…

C’est au lendemain de la seconde guerre mondiale, le 26 décembre 1945, que le franc CFA est officiellement créé, au moment où la France a ratifié les accords de Bretton Woods et procédé à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire internationale (FMI).

Au moment de sa création, le franc CFA signifie alors “franc des Colonies Françaises d’Afrique”, car le continent représentait à ce moment l’essentiel du territoire de la France Libre. Il est dès lors émis par la caisse centrale de la France d’outre-mer et sa  parité est de 1,7 franc métropolitain pour 1 franc CFA…

I-2 …Au franc de la Communauté/Coopération Financière Africaine 

En 1958, le Franc des Colonies Françaises d’Afrique devient le franc de la Communauté Française d’Afrique. 

La France lie dès lors des accords de coopération monétaire avec trois zones monétaires africaines :

  • l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) qui regroupe huit Etats membres :  le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
  • la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) qui regroupe six pays : le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad
  • l’Union des Comores ;

Ces zones ont chacune leur propre monnaie : le Franc CFA d’Afrique de l’Ouest (ou XOF) pour l’UEMOA, le Franc CFA d’Afrique centrale (XAF) pour la CEMAC et le Franc comorien (KMF) pour l’Union des Comores.

D’ailleurs, l’abréviation “CFA” signifie actuellement “Communauté financière africaine” dans la zone UEMOA, et “Coopération Financière Africaine” dans la zone CEMAC.

Monnaie : Le Franc CFA, Origines, Evolutions et valeur...

Les derniers billets de la gamme 2002 en zone CEMAC…

II – Impression

Le franc CFA, qu’il soit  de la zone CEMAC, UEMOA ou des Comores, est imprimé jusqu’à nos jours en France, notamment à Chamalières par la Banque de France.

Cependant, la souveraineté monétaire et les décisions sont de la responsabilité des 3 Banques centrales communes et indépendantes, où siègent les États membres de la zone franc, notamment : 

  • la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au Sénégal ;
  • la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) au Cameroun ;
  • la Banque Centrale des Comores (BCC).

Monnaie : Le Franc CFA, Origines, Evolutions et valeur...

Le siège de la BEAC à Yaoundé…

Néanmoins, ce sont ces banques centrales africaines qui émettent les ordres d’impression de billets et pièces dans le cadre d’un contrat passé avec l’opérateur français.

IV – Valeur

Jusqu’au 12 janvier 1994, la parité était de 1 FF pour 50 F.CFA ou 1 F.CFA pour 0,02 FF. Depuis cette date, le franc CFA a subi un réalignement monétaire par rapport au franc français et une nouvelle parité a été définie au taux de 1 Franc français pour 100 Francs CFA ou 1 Franc CFA pour 0,01 Franc français.

Avec l’avènement de la monnaie unique européenne et l’arrimage du franc CFA à l’Euro, la parité FF/EUR a été arrêtée à 1 EUR = 6,55957 FF, soit de manière mécanique depuis le 1er janvier 1999, 1 EUR = 655,957 FCFA.

IV – 1 La parité

La parité des francs CFA et comorien avec l’euro est fixe, et définie pour chaque monnaie. Concrètement, cela signifie que la valeur de ces monnaies par rapport à l’euro ne change pas au jour le jour, à la différence des monnaies soumises à un régime de change flottant.

Toutefois, ce régime de changes fixes n’est pas incompatible avec des changements de parité (dévaluation ou réévaluation) qui sont décidés par les chefs d’État africains de la zone. 

V – Controverses

V- I La place de la France

L’une des plus grandes controverses qui entourent le franc CFA est la place centrale occupée par la France.

En effet, les trois banques régionales africaines ont l’obligation de centraliser leurs réserves de change auprès du Trésor français, avec le dépôt d’au moins 50% des réserves pour la CEMAC et 65% pour l’Union des Comores. 

Mais au-delà de la contestation d’un système de relations monétaires issu de la colonisation, l’encours des dépenses sur la fabrication et la circulation de cet argent fait également polémique, car ce sont les banques centrales africaines qui financent aussi bien la fabrication que le transport de ces billets. 

V-II La reforme de la coopération avec l’UEMOA

En 2019, une réforme reposant sur 4 axes a été adoptée, imposant un nouvel accord de coopération monétaire entre la France et l’UEMOA.  Il s’agit notamment : 

  1. du changement de nom de la devise : les autorités de l’UEMOA ont indiqué leur souhait de passer du « franc CFA » (XOF) à l’« ECO ». Le choix du nom de la devise est du seul ressort de nos partenaires de l’UEMOA ;
  2. de la suppression de l’obligation de centralisation des réserves de change sur le compte d’opérations au Trésor français ;
  3. du retrait de la France des instances de gouvernance de la Zone, et
  4. de la mise en place concomitante de mécanismes ad hoc de dialogue et de suivi des risques (notamment reporting).

Néanmoins, le changement du nom de la monnaie, ses modalités comme son calendrier relèvent exclusivement des attributions souveraines de l’UEMOA.

Source : Beac ; Bceao ; 

La rédaction

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This