Select Page

Tunisie : La crise entre La RDC et le Rwanda s’invite au sommet de la Francophonie…

Tunisie : La crise entre La RDC et le Rwanda s’invite au sommet de la Francophonie…

Le 18e sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie, qui s’est tenu les 19 et 20 novembre 2022 à Djerba, en Tunisie, a été émaillé de vives tensions entre la RDC et le Rwanda. La crise sécuritaire qui sévit actuellement dans l’Est de la RDC, et dont Kinshasa accuse Kigali d’alimenter, étant la principale cause…

Le sommet des 88 pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), rendu à sa 18e édition, s’est achevé ce dimanche 20 novembre 2022 à Djerba, en Tunisie.

Placé sous le signe du numérique et de l’économie, le sommet de Djerba a été l’occasion pour ces Etats et gouvernements du bloc francophone de se projeter sur l’avenir.

Louise Mushikiwabo, sa secrétaire générale – réélue pour un nouveau mandat de quatre ans – a notamment évoqué trois grands objectifs sur lesquels la Francophonie devrait se focaliser désormais : l’action pour les jeunes et les femmes autour de projets à fort impact, l’influence sur la scène internationale et l’attractivité, notamment en termes économiques et culturels. 

“Nous allons vers une francophonie du futur, modernisée, beaucoup plus pertinente. Donc, en pleine mutation. Ce n’est pas facile non plus. Et surtout, nous nous sentons dans l’obligation d’offrir à nos concitoyens francophones les fruits du travail de l’organisation. Nous nous sentons dans l’obligation de donner plus d’espoir à la jeunesse francophone” a-t-elle souligné.

Tensions entre le Rwanda et la RDC

De nationalité rwandaise, Louise Mushikiwabo a été malgré elle une des protagonistes des tensions qui ont émaillé le sommet, notamment entre son pays et la RDC.

En effet, le premier jour du sommet, l’ancienne ministre rwandaise des affaires étrangères a affirmé dans une interview qu’il y a “des éléments en RDC, juste à la frontière du Rwanda, qui sont une menace pour la sécurité du Rwanda”.

“Est-ce qu’on peut retourner sur les accords qui existent depuis plus de 10 ans et les mettre en application ? C’est une question de volonté politique. C’est aussi simple que ça”, avait-elle ajouté.

Des propos qui n’ont pas plu du côté de Kinshasa, qui a dès lors accusé Louise Mushikiwabo d’être “sortie de sa neutralité, en prenant fait et cause pour le Rwanda” dans cette crise

“Nous avons simplement exprimé qu’en tant que secrétaire générale, Louise Mushikiwabo a un rôle de neutralité et que sur des questions qui concernent le Rwanda, même si elle est ressortissante, elle devrait garder de la hauteur et rester au milieu sans prendre parti”, a ainsi déclaré le Premier ministre congolais, Sama Lukonde. 

Une organisation en pleine tourmente

D’ailleurs, ce dernier a boycotté la photo officielle chefs d’États et de gouvernement prise à l’ouverture du sommet.

Tunisie : La crise entre La RDC et le Rwanda s'invite au sommet de la Francophonie...

La photo officielle des membres…

“On ne peut pas nous afficher sur une photo avec le président Paul Kagamé”, a-t-il affirmé.

Outre cette situation sécuritaire qui divise Kigali et Kinshasa dans l’Est de la RDC, la situation du Mali, de la Guinée et du Burkina Faso, pas invités, a été évoquée. Tout comme le cas du pays hôte, la Tunisie, dont le président Kaïs Saïed est pointé du doigt, notamment par le Canada, pour ses dérives totalitaires.  

En attendant le prochain rendez-vous de la Francophonie, qui aura lieu en 2024 en France, on ne peut pas affirmer que c’est vraiment la sérénité entre ses différents membres…

La Rédaction

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This