Select Page

Cacao : La Côte d’Ivoire et le Ghana entament un bras de fer avec les multinationales du chocolat…

Cacao : La Côte d’Ivoire et le Ghana entament un bras de fer avec les multinationales du chocolat…

La Côte d’Ivoire, représentée par son Conseil Cacao – Café (CCC), et le Ghana, via le Ghana Cocoa Board (Cocobod), ont entamé depuis le début de ce  mois un bras de fer avec les principales multinationales du chocolat. Il est reproché à ces industries le non paiement du différentiel de revenus décent (DRD), qui est censé “sortir de la pauvreté les millions de cacaoculteurs” de ces deux pays, dont la production cumulée constitue 65% de la production mondiale de l’or brun…

En 2019, le président ghanéen Nana Akufo-Addo, déclarait : “Comment se fait-il qu’en produisant une tonne de cacao, le producteur africain ne puisse pas acheter une seule tablette de chocolat ? “, s’interrogeait-il à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Une curiosité qui avait alors emmené son pays, deuxième producteur mondial de cacao, à s’allier avec la Côte d’Ivoire, premier producteur, au sein de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (ICCIG), dénommée l’Opep du cacao.

Il était alors question ici de la survie des milliers de cacaoculteurs qui vivent  sous le seuil de la pauvreté, malgré les milliards de dollars générés chaque année par le secteur.

Cacao : La Côte d'Ivoire et le Ghana entament un bras de fer avec les multinationales du chocolat…

Les producteurs, laissés pour compte de la chaîne…

C’est ainsi qu’ils décidèrent de l’application d’une prime au producteur appelée le “Différentiel de revenu décent ” (DRD), correspondant à un montant de 400 dollars la tonne métrique applicable à tout contrat de vente de cacao venu de leurs pays respectifs.

Cependant, et malgré l’engagement “librement exprimé” des multinationales du chocolat, ces dernières ne versent toujours pas ladite prime. Une situation préoccupante qui a contraint l’ICCIG à engager un bras de fer avec ces industriels depuis le début du mois. 

La Loi des multinationales

“Malgré leurs bénéfices records, les multinationales sont revenues avec des exigences nouvelles liées à la déforestation et au travail des enfants. En réalité, personne ne veut appliquer le DRD. Aujourd’hui, 6 ou 7 multinationales font la loi sur le marché (Hershey, Nestlé, Cargill, Mars, Mondelez International, Barry Callebaut et Olam International). Nous ne cèderons pas. C’est pourquoi le Ghana et la Côte d’Ivoire ont boycotté la dernière réunion de la Fondation mondiale sur le cacao, à Bruxelles”, a expliqué Brahima Yves Koné, le directeur général du CCC.

Et pourtant, “elles sont capables de le payer : cette année la plupart des multinationales ont augmenté leurs profits de 8%, de 7% et de même plus. Est-ce qu’ils ne sont pas capables de payer ? Parce que quand vous regardez, le prix du cacao est très faible” estime-t-il.

C’est pourquoi ces deux principaux producteurs de Cacao (65% de la production mondiale) ont menacés ces industriels véreux de suspendre leurs programmes de durabilité tout en leurs interdisant l’accès aux plantations pour effectuer des prévisions de récolte. Par ailleurs, une date limite pour s’y conformer leur a été fixé, à savoir le 20 novembre 2022.

Le défi de la transformation

Un coup de pression salutaire qui pourrait avoir un effet boomerang, dans la mesure où l’absence des capacités de stockage risque de faire davantage chuter les prix.

“Nous sommes faibles, car nous ne consommons pas ce que nous produisons.(…) Nous pouvons toujours inciter les producteurs à transformer le cacao pour plus de valeur ajoutée, mais nous avons bien conscience qu’ils n’en ont pas les moyens”, explique, impuissant, le directeur général du CCC.

L’autre solution serait de rallier à leur cause d’autres pays producteurs, notamment le Cameroun et le Nigéria. Car ensemble, ces 04 là  pèseraient alors 75% de la production mondiale…

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This