Select Page

Cameroun : Une unité de transformation de tomates en gestation à Douala…

Cameroun : Une unité de transformation de tomates en gestation à Douala…

Une convention au titre des incitations à l’investissement privé a été signée le 04 novembre dernier entre l’Agence de promotion des Petites et Moyennes entreprises (APME) du Cameroun et la société Délifood Agroindustries Sarl. L’objectif de ce contrat est notamment de permettre à cette entreprise agro-industrielle de bénéficier d’incitations fiscalo-douanières, dans le cadre de son projet de construction d’une unité de transformation de tomates à Douala, la capitale économique du pays…

C’est peut-être une nouvelle ère qui s’est ouverte pour la filière tomate au Cameroun le 04 novembre dernier à Yaoundé, avec la signature d’une convention au titre des incitations à l’investissement privé entre la l’Agence de promotion des Petites et Moyennes entreprises (APME) du Cameroun et la société Délifood Agroindustries Sarl.

En effet, cette entreprise agro-industrielle basée à Douala, la capitale économique du Cameroun, envisage de mettre en place une unité de transformation agro-alimentaire à partir de produits semi-finis, notamment la tomate.

Avec un coût global estimé à 04 milliards FCFA, cet important investissement permettra de produire, conserver, transformer et commercialiser la conserve de tomate sur le marché local. D’où l’importance cruciale de cette convention, qui offre de nombreux avantages tels que la réduction des taxes des frais douaniers sur les entrants dont auront besoin l’entreprise.

“Il s’agit d’œuvrer pour l’épanouissement dans notre pays, du modèle classique de développement dans lequel l’industrie tire la production agricole”, a déclaré Jean Marie Louis Badga, Directeur général de l’APME. 

Stabiliser les prix

Pour la première phase, il est prévu une capacité de production de 5400 tonnes métriques et la création de 150 emplois. Dans la deuxième phase, l’augmentation de la capacité de production est envisagée tout comme la création des emplois qui sera multipliée par trois.

Une aubaine tant pour producteurs, que pour les ménages, victimes de l’extrême fluctuation des prix de ce fruit sur le marché.

C’est ainsi qu’en 2020, les prix du cageot a été bradé 2 à 10 fois inférieur à son prix habituel, du fait de la fermeture des frontière due à la crise sanitaire du Covid-19.

Incapable de la conserver et abandonnés par les pouvoirs publics, de nombreux producteurs ont fait faillite à cette époque…

Cameroun : Une unité de transformation de tomates en gestation à Douala...

Des fruits abandonnés dans un champ à l’Ouest du Cameroun en 2020, après la fermeture des frontières…

“Les prix de la tomate sont tantôt très élevés, au point de décourager les ménagères qui y ont accès, tantôt si bas que les producteurs agricoles ont de la peine à s’en sortir”, a d’ailleurs noté à juste titre le directeur de l’APME. 

Pour mémoire, avec une production estimée à 889 800 tonnes par an selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la tomate fait partie des denrées les plus consommées au Cameroun.

Une production centrée principalement dans la Région de l’Ouest (62%), suivie du centre (28%) et du Nord-ouest (7%).

Des fruits abandonnés dans un champ à l'Ouest du Cameroun en 2020, après la fermeture des frontières...

Une agricultrice dans une plantation à Tonga (Département du Ndé, Région de l’Ouest)…

Pour ces producteurs, il ne reste plus qu’à espérer que le projet porté par Délifood Agroindustries Sarl sorte des terres, car comme la souligné e DG de l’APME, il aura sans aucun doute un “impact positif sur le coût qui sera plus compétitif”

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This