Select Page

Gabon : Les 1 milliard 190 millions de Fcfa retrouvés dans les valises de l’opposant Guy Nzouba Ndama ont été confisqués…

Gabon : Les 1 milliard 190 millions de Fcfa retrouvés dans les valises de l’opposant Guy Nzouba Ndama ont été confisqués…

Au total, 1 milliard 190 millions de FCA ont été retrouvés dans les valises de l’opposant gabonais Guy Nzouba Ndama ce samedi alors qu’il revenait d’un cours séjour au Congo Brazzaville. Interpellé puis placé en garde à vue, l’ancien président de l’assemblée nationale s’est également vu confisquer cette importante somme d’argent, conformément au règlement de la CEMAC …

La vidéo a tourné en boucle sur les réseaux sociaux tout au long du week-end, où l’opposant gabonais Guy Nzouba Ndama assiste, pâlot, à la fouille de ses valises récupérées à l’arrière de son véhicule (04 au total) par des gendarmes à Kabala, à la frontière entre le Gabon et le Congo-Brazzaville. 

Un visage qui deviendra pourtant tout blême à la découverte de leurs contenus : Des paquets de dizaines de millions de Fcfa entourés des attaches de la Banque des états de l’Afrique centrale (BEAC), pour un montant total de ….1 milliard 190 millions (environ 1,9 millions d’euros) en liquide !

Ainsi pris en flagrant délit, celui qui fut pendant 19 ans président de l’Assemblée Nationale du Gabon (1997 – 2016 Ndlr) sera alors interpellé, puis placé en garde à vue au commissariat de Franceville.

Interrogé sur la provenance de ces fonds ainsi que sur leur destination, le chef du Parti Les démocrates ne se prononcera pas. Tout ce que l’on sait, c’est qu’ils proviennent du Congo-Brazzaville, où s’était rendu l’homme politique âgé de 76 ans ce samedi 17 septembre 2022 au matin pour “des soins médicaux”.

L’argent a été confisqué…

C’est ainsi que Guy Nzouba Ndama sera maintenue en garde à vue pour “fausses déclarations”, et l’importante somme d’argent confisquée. 

“Pour avoir refusé de déclarer les dits francs, et pour n’avoir pas pu justifier leur provenance, un procès-verbal de détention irrégulière de fonds a été dûment établi, et les dits fonds ont été confisqués”, a déclarée le substitut du procureur de la République de Franceville, Bléra Ibinga Ayiquise épouse Nyare Bilong, dans un point de presse ce dimanche 18 septembre 2022. 

Une procédure conforme à l’article 53 et suivants du règlement CEMAC 02/18/CEMAC/UMAC/CM du 21 décembre 2018.

En effet, selon le gendarme financier de la Sous-Région, si les les ressortissants des États membres ont le droit de circuler avec une somme illimitée, ils doivent néanmoins la déclarer ou la justifier lorsque celle-ci dépasse un million de francs CFA.

Un avenir politique remis en cause…

Les prochaines heures s’annoncent sombres désormais pour Guy Nzouba Ndama, car une enquête a été ouverte par le Parquet, dont les conclusions pourraient sonner la fin de ses ambitions politiques.

Pour celui qui envisageait en effet de se présenter à la prochaine élection présidentielle au Gabon, prévue dans moins d’un an, il pourrait tomber sous le coup de la nouvelle loi sur le financement des partis politiques qui prohibent toute intrusion de la part de puissances étrangères.

Quoi qu’il advienne,  son parti politique (qui compte 10 députés et 4 sénateurs) a réagi ce dimanche en invitant ses militants au calme, tout en dénonçant une “scène humiliante” de leur leader. 

“Nous demandons à tous les militantes et militants Démocrates de garder le calme, de rester sereins et d’attendre la réaction officielle de la direction du parti relative à ces informations qui circulent sur notre président”, a notamment indiqué le secrétaire général des Démocrates, le Dr Paulin Obiang Ndong

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This