Select Page

Mali : La junte saisit l’ONU sur les “actes d’agression” de la France sur son sol…

Mali : La junte saisit l’ONU sur les “actes d’agression” de la France sur son sol…

Le Mali a saisit le Conseil de sécurité de l’Organisation des nations Unies (ONU) ce lundi 15 août 2022 pour faire cesser ce qu’il présente comme des “actes d’agression” de la France sur son sol. Des accusations qualifiées “d’insultantes” par l’Elysée…

C’est dans une lettre diffusée ce mercredi 17 août 2022 que le ministère malien des Affaires étrangères a saisit le Conseil de Sécurité de l’ONU le 15 août 2022.

Abdoulaye Diop sollicite dans cette missive la convocation d’une réunion d’urgence pour faire cesser ce qu’il présente comme “les actes d’agression” de la France au Mali.

Il y dénonce notamment les “violations répétitives et fréquentes” de l’espace aérien national par les forces françaises et les vols d’appareils français se livrant à “des activités considérées comme de l’espionnage” et des tentatives “d’intimidation”. Les autorités maliennes disposent “de plusieurs éléments de preuve que ces violations flagrantes de l’espace aérien malien ont servi à la France pour collecter des renseignements au profit des groupes terroristes opérant dans le Sahel et pour leur larguer des armes et des munitions”, précise le texte.

Par ailleurs, le diplomate malien a affirmé que son pays “se réserve le droit de faire usage de la légitime défense” si les agissements français persistent, conformément à la Charte des Nations unies.

Des propos “insultants”…

Réagissant à ces accusations graves, le commandant de la force Barkhane, dont le dernier soldat a quitté le sol malien le 15 août dernier, a qualifié d’insultants ces propos. 

“Pour nous, militaires français, qui avons toujours été transparents des autorités maliennes, nous trouvons que c’est insultant pour la mémoire de nos 59 camarades qui sont tombés en se battant pour le Mali, et également pour la mémoire des Maliens qui se sont battus à nos côtés, mais aussi des personnels de la Minusma, des forces africaines de la Minusma qui sont tombées en luttant contre le terrorisme. C’est un petit peu insultant de leur part, parce qu’effectivement, nous avons tout fait pour nous battre jusqu’au bout. (…) C’est étonnant de nous accuser aujourd’hui d’appuyer et de soutenir le terrorisme”, a déclaré le général Bruno Baratz.

Même son de cloche du côté de l’ambassade de France.

“La France est intervenue au Mali entre 2013 et 2022 à la demande des autorités maliennes. Durant cette période, la France a libéré de nombreuses villes maliennes qui étaient tombées entre les mains des terroristes. (…) La France n’a évidemment jamais soutenu, directement ou indirectement, ces groupes terroristes, qui demeurent ses ennemis désignés sur l’ensemble de la planète”  a rappelé dans un tweet, l’ambassade française à Bamako. 

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This