Select Page

Cameroun – Affaire Nourishka Cosmetiques : Le gouvernement suspend le produit, la députée ferme ses agences…

Cameroun – Affaire Nourishka Cosmetiques : Le gouvernement suspend le produit, la députée ferme ses agences…

Dans une lettre datant du 09 août 2022, le ministre camerounais de la Santé Publique, Manaouda Malachie, a suspendu la commercialisation des “compléments alimentaires et boissons diététiques” des entreprises Nourishka, dont la promotrice n’est autre que la députée PCRN Nourane Foster. En réaction, cette dernière a annoncé la fermeture de toutes ses agences au Cameroun…

Tout est parti d’un reportage diffusé sur la chaîne de télévision française France 24, le 09 août 2022…

Intitulé “Blanchir sa peau, un business juteux mais dangereux”, la chaîne d’information internationale y parle du Collagène, ce “curieux breuvage censé éclaircir la peau” commercialisé au Cameroun par les entreprises Nourishka de l’honorable Nourane Foster. Pour le média français, cette boisson conçue pour dépigmenter la peau peut avoir des effets secondaires non seulement sur l’épiderme mais aussi sur l’ensemble de l’organisme.

Un tissu de mensonges “accablant ses efforts et les efforts de tous ces centaines de jeunes Camerounais”, réagira, dans un premier temps, la députée de l’opposition (du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) Ndlr).

“Aucune investigation, juste des allégations coupés et montés de toute pièces qui ne reflètent en rien la réalité. J’encourage toutes les femmes Entrepreneures dans les domaines de ne pas lâcher, ni baisser les bras. L’entrepreunariat est difficile. Mais il vaut la peine d’essayer quand même”, ajoutera -t-elle.

Cameroun - Affaire Nourishka Cosmetiques : Le gouvernement suspend le produit, la députée ferme ses agences...

Affiche publicitaire du Collagène…

De la suspension de la commercialisation du produit…

Sauf que suite à ce reportage, le gouvernement camerounais s’en mêlera.

D’abord pour déconseiller l’utilisation de ce produit à base de Glutathione, et appeler à la réaction de l’ONPC (ordre National des Pharmaciens du Cameroun) et de la SCD (Société Camerounaise de Dermatologie).

Puis, en suspendant purement et simplement la commercialisation dudit produit au Cameroun. 

“je vous demande de suspendre toutes activités de commercialisation de tels produits sans une autorisation préalable de mon département ministériel, étant entendu qu’elle s’apparente à une mise en danger de la vie d’autrui, répressible par le code de procédure pénal camerounais” a notamment écrit, dans une correspondance  datant du 09 août 2022, le ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie.

…à la fermeture des agences

Y voyant alors une cabale politico-médiatique, l’honorable Nourane Foster va décider à son tour de mettre fin à ses activités, après 10 ans d’exercice.

“10 ans de rêve, 10 ans d’espérance, 10 ans d’innovations, 10 ans d’inspirations et de courage. Le chemin s’arrête ici. J’annonce officiellement la fermeture de toutes les Agences Nourishka au Cameroun. La cabale politico-médiatique a eu raison de nous. Merci à tous ceux qui auraient voulu au moins qu’on me permette de dire un mot. Merci aux milliers de clients. Ce fut une relation spéciale”, a-t-elle écrit le 10 août 2022 sur sa page Facebook.

Suivisme gouvernemental ou véritable lutte contre la dépigmentation ?

Une décision qui a  immédiatement suscitée de nombreuses réactions au sein de l’opinion nationale, dont celle de Cabral Libii, le président de son parti.

Je suis étonné de découvrir que c’est le laboratoire France 24 qui dicte la conduite au gouvernement camerounais. Trêve de légèretés! Les produits de Hon. Nourane Fotsing ont des dizaines de certificats internationaux. Où sont des analyses de laboratoires camerounais ? Où est la réglementation camerounaise sur ces fameuses substances toxiques ? Ces produits importés ont-ils payé la douane à l’Etat camerounais alors qu’ils étaient interdits? Les tribunaux administratifs arbitreront. Pour information voici sous le suivisme gouvernemental, des marques françaises qui ont exactement les mêmes substances chimiques” s’est étonné le président du PCRN sur sa page Facebook. 

Un avis que ne partage pas de nombreuses autres personnes, à l’instar du journaliste et lanceur d’alerte Boris Bertolt.

Le gouvernement ne peut pas laisser la députée Nourane Foster empoisonner la population en toute impunité. (…) Une députée de la nation. C’est à dire une femme censée veiller à travers le vote des lois, des débats au parlement se lève et met en vente sur le marché une boisson prétendument éclaircissante sur la peau. Il est de notoriété publique que l’éclaircissement de la peau par les processus externes est déjà un grave problème de santé publique en Afrique”, a t-il fait savoir.

Quoi qu’il en soit, le phénomène de la dépigmentation, dont les effets toxiques ne sont plus à démontrer, a pris de l’ampleur au Cameroun depuis de nombreuses années, sans que cela semble déranger personne.

Et si c’était enfin la fin de la recréation ?

Cameroun - Affaire Nourishka Cosmetiques : Le gouvernement suspend le produit, la députée ferme ses agences...

La lettre du ministre de la Santé Publique…

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This