Select Page

RDC : Le secrétaire d’Etat américain “préoccupé” par le soutien supposé du Rwanda au M23…

RDC : Le secrétaire d’Etat américain “préoccupé” par le soutien supposé du Rwanda au M23…

Arrivé à Kinshasa ce mardi 09 août 2022 pour la deuxième étape de sa tournée sur le sol africain, le secrétaire d’état américain, Antony Blinken, s’est dit “préoccupé” par le rapport des Nations unies indiquant notamment que le Rwanda soutenait la rébellion du M23 dans l’Est de la RDC…

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, est arrivé à Kinshasa ce mardi 09 août 2022. Il s’agit de la deuxième étape de sa tournée africaine entamée le 07 août dernier par l’Afrique du Sud, et qui le verra également visiter le Rwanda. 

En Rdc, le diplomate américain s’est exprimé sur le différend qui oppose le pays à Kigali, accusé par l’ONU de soutenir la rébellion du M23.

“Nous sommes très préoccupés par les informations crédibles selon lesquelles le Rwanda a apporté son soutien au M23. Nous appelons toutes les parties de la région à cesser tout soutien ou coopération avec le M23 ou, d’ailleurs, avec tout autre groupe armé non étatique”, a déclaré le secrétaire d’Etat lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue congolais, Christophe Lutundula.

Respecter l’intégrité territoriale de la RDC

En effet, dans un rapport de 131 pages transmis aux membres du Conseil de Sécurité de l’ONU la semaine dernière, des experts missionnés par cette institution ont déclaré avoir des “preuves solides” attestant que les troupes rwandaises ont mené des opérations militaires sur le territoire congolais depuis novembre 2021 et jusqu’en juin 2022.

“Tous les pays doivent respecter l’intégrité territorial de leurs voisins. Toute entrée de forces étrangères en RDC doit se faire de manière transparente et avec le consentement de la RDC. C’est la raison principale pour laquelle je suis ici”, a ainsi clamé M. Blinken.

“Nous demandons que le Conseil de sécurité publie [ce] rapport dans son intégralité”, a de son côté exhorté Christophe Lutundula, ministre congolais des Affaires étrangères, lors de ladite conférence de presse conjointe.

La question environnementale 

D’autres sujets étaient également au menu du séjour du chef de la diplomatie américaine en terre congolaise, qui s’achève ce mercredi 10 août 2022. Notamment la question de la protection de l’environnement. Car des ONG, craignant des conséquences catastrophiques pour les communautés et la biodiversité, ont récemment critiqué Kinshasa d’avoir d’avoir mis aux enchères 27 blocs pétroliers et gaziers.

Les États-Unis et la RDC vont rapidement mettre en place un groupe de travail sur le changement climatique qui sera un cadre de concertation et d’action commune. C’est aussi une garantie, c’est une structure qui nous aidera à concilier la nécessité pour les Congolais de jouir de leurs richesses naturelles et de protéger le patrimoine commun de l’humanité”, a annoncé Christophe Lutundula...

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This