Select Page

Rwanda : Un rapport de l’ONU accuse l’armée rwandaise de soutenir la rébellion du M23 en RDC…

Rwanda : Un rapport de l’ONU accuse l’armée rwandaise de soutenir la rébellion du M23 en RDC…

Un groupe d’experts mandatés par l’Organisation des Nations Unies (ONU) a, dans un rapport dévoilé ce jeudi 04 août 2022, accusé l’armée rwandaise de soutenir la rébellion du M23 dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Ledit rapport a été transmis aux Etats membres du Conseil de sécurité de l’ONU…

Kinshasa l’a toujours dénoncé. Et Kigali, toujours démenti. Et pourtant, le rapport d’un groupe d’experts mandatés par l’Organisation des Nations Unies (ONU), et dévoilé ce jeudi 04 août 2022, laisse peu de place au doute. L’armée rwandaise apporterait effectivement son soutien à la rébellion du M23 dans l’Est de la RDC…

En effet, dans ce rapport accablant transmis aux membres du Conseil de Sécurité de l’ONU, les experts du Groupe ont précisé disposer de “preuves solides” attestant que les troupes rwandaises ont mené des opérations militaires dans cette partie du territoire congolais, depuis novembre 2021 et jusqu’en juin 2022.

Parmi les preuves rassemblées figurent “des photos de soldats rwandais dans un camp du M23, des images filmées par des drones montrant des colonnes de centaines de soldats marchant en territoire congolais, et des photos et vidéos montrant des combattants du M23 munis d’uniformes et d’équipements de l’armée rwandaise”, souligne le rapport.

Kinshasa jubile…

Des révélations qui ont évidemment été accueillies avec beaucoup de satisfaction en RDC.

“La vérité finit toujours par triompher. Nous nous réjouissons des conclusions du travail du groupe d’experts des Nations unies. Nous appelons le Conseil de sécurité à condamner cette énième agression meurtrière et à en tirer toutes les conséquences afin d’obtenir le retrait définitif du M23 de toutes les localités occupées et de soutenir le processus judiciaire devant aboutir à la condamnation des coupables et à la réparation en faveur des familles des victimes”, a indiqué le ministre congolais de la Communication, Patrick Muyaya.

…Kigali dénonce

Cependant, Kigali a, en réaction à ce rapport, continué à rejeter toutes les allégations portées contre elle, arguant que le M23 était un problème strictement congolais. 

Le Rwanda ne peut pas commenter un rapport non publié et non validé. Le Conseil de sécurité des Nations unies a reçu un rapport du groupe d’experts en juin 2022, qui ne contenait aucune de ces fausses allégations, et un rapport à mi-parcours est attendu en décembre. La présence du M23 et ses origines sont connues comme un problème de la RDC, qu’ils cherchent à faire peser sur les autres pays. Le fait que les rebelles qui sillonnent la région soient en conflit avec leur gouvernement ne relève pas de la responsabilité du Rwanda”, a réagie la porte-parole du gouvernement rwandais, Yolande Makolo.

Pour mémoire, Le M23, ou “Mouvement du 23 mars”, est une ancienne rébellion tutsi vaincue en 2013, qui a repris les armes en novembre 2021 pour demander à Kinshasa de respecter les accords sur la démobilisation et réinsertion de ses combattants.

Un regain de vitalité attribué par Kinshasa au Rwanda voisin, qui de son côté accuse la partie congolaise de soutenir les rebelles des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), repliés depuis 1994 dans l’Est de la RDC…

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This