Select Page

Football – Chantage : Les footballeurs africains ne sont plus les bienvenus à Naples…

Football – Chantage : Les footballeurs africains ne sont plus les bienvenus à Naples…

Aurelio de Laurentiis, président de Naples – club de football italien évoluant en série A –  a annoncé lors d’une interview accordée au média économique Wall Street Italia ce mardi 02 août 2022, qu’il ne recruterait plus à l’avenir des joueurs africains !  Et pour cause, l’organisation, en pleine milieu de saison, de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, jugée pénalisante pour les clubs selon l’homme d’affaires italien de 73 ans…

C’est une déclaration radicale qui peine à passer au sein de l’opinion sportive africaine.

En effet, Aurelio de Laurentiis, président de Naples, a annoncé au cours d’une interview au média économique Wall Street Italia ce mardi 02 août 2022, qu’il ne ne ciblera plus  d’internationaux africains à l’avenir à cause de la CAN, qu’il juge trop pénalisante.

Selon l’homme d’affaires de 73 ans, ces derniers devraient au préalable signer une clause de non participation à cette compétition organisée généralement en plein milieu de saison en Europe, s’ils veulent intégrer l’ancien club de feu Diego Maradona…

“Ne me parlez plus des joueurs africains. Je les aime, mais s’ils signent chez nous à l’avenir, qu’ils renoncent à jouer la Coupe d’Afrique des nations. Nous, on se retrouve comme des idiots à payer des salaires pour les envoyer dans le monde entier à jouer pour les autres. Je n’en prendrai plus, tant que la CAN sera organisée au milieu de la saison. Sauf s’ils renoncent à la disputer”, a lancé le dirigeant napolitain.

Football - Chantage : Les footballeurs africains ne sont plus les bienvenus à Naples...

Aurelio De Laurentiis

On ne peut pas parler des équipes africaines comme cela…

Des propos qui ont suscité une vague d’indignation depuis hier, provoquant notamment le courroux du syndicat des joueurs africains.

“L’arrogance et le mépris d’Aurelio de Laurentiis se doublent d’un manque de courage. Plutôt que de s’attaquer aux joueurs africains, pourquoi ne pas s’adresser et critiquer directement ceux qui bâtissent le calendrier sans tenir compte des premiers acteurs?”, a déploré la Fifpro Africa.

Dans la même lignée que l’association de défense des intérêts des footballeurs africains, Kalidou Koulibaly, capitaine du Sénégal et ancien jouer du Napoli, y est allé de son dégoût.

“Le plus important est de toujours respecter tout le monde. J’ai gagné la CAN alors que je jouais à Naples. C’est vrai que c’était compliqué pour eux quand on n’était pas là, mais on a gagné et j’en suis très heureux. Il faut respecter les équipes nationales. On ne peut pas parler des équipes africaines comme cela. Elles méritent autant de respect que les équipes européennes”, a clamé le défenseur central en conférence de presse.

Ce que dit le règlement…

En rappel, le règlement de la FIFA est clair à ce sujet : Celui-ci oblige les clubs, employeurs des joueurs, de laisser leurs internationaux rejoindre leurs sélections lors des périodes internationales régies par la FIFA… 

Une disposition que les internationaux africains présents actuellement dans l’effectif de Naples, à l’instar du camerounais André-Frank Zambo Anguissa ou encore du nigérian Victor Osimhen, devraient faire valoir lors de la CAN 2023…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This