Select Page

Journée mondiale contre l’hépatite 2022 : Tout savoir sur cette infection…

Journée mondiale contre l’hépatite 2022 : Tout savoir sur cette infection…

Ce jeudi 28 juillet 2022 est la journée mondiale de lutte contre l’hépatite. Une occasion pour faire mieux connaître cette maladie qui provoque une inflammation du foie à l’origine de maladies hépatiques graves et du cancer du foie…

C’est autour du thèmeDes soins anti-hépatite de plus grande proximité” que le monde célèbre, ce jeudi 28 juillet 2022, la journée mondiale de lutte contre l’hépatite. Un moment d’arrêt pour mieux faire connaître cette “tueuse silencieuse”, qui cause environ 125 000 décès en Afrique tous les ans…

Les hépatites, ou atteintes aigües ou chroniques du foie, sont le plus souvent dues à une infection (virus), mais peuvent être d’origine toxique (l’alcool et certains médicaments). Elles sont classées de A à E en fonction de la famille du virus en cause.

Certains virus peuvent conduire à un état de porteur chronique, notamment ceux des hépatites B ET C, qui sont les souches les plus mortelles… 

Hépatite A et E

Ces deux hépatites sont fréquentes dans des zones où l’hygiène, l’évacuation des eaux usées ou les pratiques de désinfection laissent à désirer.

Le virus se trouvant dans les matières fécales des personnes atteintes, la contamination se fait au contact des eaux et des aliments souillées. S’il existe un vaccin contre l’hépatite E, aucun traitement en revanche n’est disponible pour l’hépatite A,  la personne infectée guérissant parfois spontanément.

Hépatite B

L’hépatite B se transmet par des relations sexuelles non protégées ou par du partage d’objets en contact avec du sang. De plus, une femme enceinte porteuse d’une hépatite B chronique peut la transmettre à son bébé durant la grossesse.

Si le virus est généralement éliminé du corps, l’hépatite B peut aussi devenir chronique. Elle peut alors, après plusieurs années, provoquer des dégâts importants pour le foie (risque de cirrhose et, parfois, de cancer). Cependant, il existe un vaccin contre ce virus dont environ 70 % des cas dans le monde sont concentrés en Afrique…

Hépatite C

Le virus de l’hépatite C se transmet principalement par le sang. Sont donc généralement exposées, les consommateurs de produits, via le partage de matériel d’injection, de matériel de piercing, de scarification, de sniff, ou de rasage. Une femme enceinte porteuse d’une hépatite C chronique active peut la transmettre à son enfant. Il existe néanmoins un traitement permettant d’en guérir…

Hépatite D

L’hépatite D ou delta ne concerne que les personnes également atteintes par l’hépatite B. Elle se transmet lors du partage d’objets en contact avec le sang ou lors de relations sexuelles non protégées. Parfois grave dans sa phase aigue, la co-infection hépatite B + D peut devenir chronique.

 Il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin spécifique contre le virus D mais la vaccination contre l’hépatite B protège de l’hépatite D.

Un problème de santé majeur…

Ainsi présentées, les hépatites apparaissent sans aucun doute comme un problème de santé majeur, dont il convient de tirer la sonnette d’alarme.

“Nous devons faire mieux et empêcher que cette maladie vole l’avenir de nos enfants”, a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

La complexité des hépatites virales réside dans l’absence de signes. 90 % d’entre-elles progressent de manière silencieuse. Ils sont difficiles à détecter, car souvent les symptômes peuvent être confondus avec ceux d’un état grippal (fièvre, courbatures, maux de tête). Toutefois, voici les signes qui doivent vous alerter :

  • fièvre ;
  • perte d’appétit ;
  • diarrhées ;
  • fatigue extrême ;
  • nausées et vomissements ;
  • douleurs abdominales ;
  • urines foncées et coloration des selles ;
  • douleurs articulaires (pour le VHC) ;
  • coloration de la peau et des yeux en jaune.

Pour cette Journée mondiale contre l’hépatite 2022, qui marque aussi l’anniversaire de Baruch Samuel Blumberg, l’homme qui identifia le virus de l’hépatite B  en 1976, l’OMS souligne la nécessité de rapprocher l’offre de soins de l’hépatite des établissements de santé primaires et des communautés afin que les personnes aient un meilleur accès au traitement et aux soins, quel que soit le type d’hépatite dont elles sont atteintes…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This