Select Page

Guerre en Ukraine : Les africains qualifiés “d’hypocrites” par Emmanuel Macron…

Guerre en Ukraine : Les africains qualifiés “d’hypocrites” par Emmanuel Macron…

En marge de sa visite au Cameroun, première étape de sa tournée africaine, le président français Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse conjointe avec son homologue camerounais, Paul Biya, ce mardi 26 juillet 2022 à Yaoundé. Au cours de celle-ci, le locataire de l’Elysée a fustigé l’absence de prise de position claire des africains sur le conflit en Ukraine, qu’il qualifie notamment “d’hypocrisie”…

Lui au moins, dis tout haut ce qu’il pense. Avec calme et sérénité…

En effet, au cours de la conférence de presse organisée ce mardi 26 juillet 2022 à Yaoundé, en marge de sa visite au Cameroun, le président français Emmanuel Macron n’y est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger l’attitude du continent noir sur la question du conflit qui se déroule depuis le mois de février en Ukraine. 

“Je vois trop souvent de l’hypocrisie, en particulier sur le continent africain, je le dis avec beaucoup de calme et de sérénité, à ne pas savoir qualifier une guerre qui en est une et à ne pas savoir dire qui l’a lancée, parce qu’il y a des pressions diplomatiques, je ne suis pas dupe”, a déclaré Emmanuel Macron, en réponse à la question d’un journaliste.

Le locataire de l’Elysée fait ici allusion aux 16 pays africains qui s’étaient abstenus de voter une résolution de l’ONU intitulée “Agression contre l’Ukraine” en mars dernier. Tout comme les 22 autres qui s’étaient abstenus de voter une résolution suspendant le Kremlin du conseil des droits de l’homme, en avril 2022 (sans compter les neuf qui avaient voté contre).

La Russie dans le viseur de Macron

S’il n’a pas expressément nommé la Russie comme responsable de ces “pressions”, Emmanuel Macron n’a pas manqué de stigmatiser l’influence russe en Afrique.

“La Russie a un agenda africain qui n’est pas pour le bien-être de l’Afrique et des Africains, mais qui est un agenda qui se nourrit des déstabilisations et qui cherchent à fracturer le monde. Nous serions naïf de ne pas nommer ce qui s’est développé ces dernières années : une présence hybride de la Russie sur le continent africain qui passe par le développement de la propagande (médias télévisés qui diffusent des fausses informations). (….) La Russie a complété son offre diplomatique par l’intervention des milices Wagner. Ce ne sont pas des coopérations classiques. C’est la Russie qui décide de venir en soutien soit à des pouvoirs politiques affaiblis qui ont du mal à s’assumer soit à des juntes illégitimes”,  a-t-il clairement indiqué. 

L’Afrique a préservé ses intérêts.

Aussi pertinentes que puissent êtres les déclarations du chef de l’état français, il convient de rappeler que dans ce conflit, l’Afrique n’a simplement pas “voulu hurler avec les loups ou jeter de l’huile sur le feu”, comme l’a indiqué le ministre congolais des affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso.

Une position indépendante saluée par Moscou, dont le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, est également en tournée en Afrique depuis le 24 juillet 2022.

Hypocrite pour les uns, courageuse et respectueuse pour les autres. Et si l’Afrique avait, pour une fois, simplement fait valoir ses intérêts dans un monde où elle a trop souvent été reléguée au simple rang de faire valoir ? Personne n’est dupe en effet…

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This