Select Page

Mali : Le porte-parole de la MINUSMA expulsé du territoire !

Mali : Le porte-parole de la MINUSMA expulsé du territoire !

Le porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies, pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Olivier Salgado, a été sommé de quitter le territoire malien sous 72heures ce mercredi 20 juillet 2020. Bamako reproche notamment au responsable onusien ses propos “inacceptables” sur les 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali depuis le 10 juillet dernier…

Les autorités de transition au Mali ne tolèrent décidément pas que l’on porte atteinte à leur honneur.

Après l’ambassadeur de France en janvier dernier, c’est au tour du porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Olivier Salgado, d’en faire les frais.

En effet, ce mercredi 20 juillet 2022, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali a invité, dans un communiqué, “Monsieur Olivier Salgado, porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies, pour la stabilisation au Mali (Minusma) à quitter le territoire national dans un délai de 72 heures”.

Cette décision fait suite à “la publication d’informations tendancieuses et inacceptables” de l’intéressé sur le réseau social Twitter, concernant les 49 militaires ivoiriens arrêtés à Bamako le 10 juillet 2022.

Selon le communiqué des autorités maliennes, Olivier Salgado aurait déclaré “sans aucune preuve, qu’elles auraient été préalablement informées de l’arrivée des 49 militaires ivoiriens par vol civil, à l’aéroport international Président Modibo Keita le dimanche 10 juillet 2022”. 

Invité depuis le 12 juillet 2022 à fournir la “preuve des affirmations contenues dans son tweet, ou au cas contraire à porter la rectification nécessaire dans la même forme”, le fonctionnaire onusien est resté silencieux.

Mali : Le porte-parole de la MINUSMA, Olivier Salgado, expulsé !

Le communiqué du ministre des affaires étrangères malien

La Minusma “regrette cette décision”…

C’est ainsi que la junte dirigée par le Colonel Assimi Goïta a décidé purement et simplement d’expulser M. Salgado du territoire malien. 

La MINUSMA a été informée ce jour de la décision du Gouvernement malien invitant le porte-parole de la Mission à quitter le territoire national dans un délai de 72 heures. La Mission prend acte de cette décision qu’elle regrette profondément », ajoute le texte, précisant que la Mission  va continuer à œuvrer à la mise en œuvre de son mandat en appui à la paix et à la sécurité au Mali” a réagi la mission onusienne dans un communiqué publié mercredi soir.

Pour mémoire, la La MINUSMA a été créée le par la résolution 2100 du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle intervient dans le cadre des opérations de maintien de la paix dans ce pays enclavé au cœur du Sahel, et est chargée entre autres : 

  • de la protection des civils et du personnel des Nations unies ;
  • de la promotion et défense des droits de l’homme ;
  • du soutien de l’action humanitaire ;
  • de l’appui à la sauvegarde du patrimoine culturel..

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This