Select Page

Cameroun : Voici les 22 services bancaires qui seront gratuits dès janvier 2023…

Cameroun : Voici les 22 services bancaires qui seront gratuits dès janvier 2023…

Un ensemble des 22 services bancaires issus du SBMG (Service bancaire minimum garanti), dont voici la liste, seront désormais gratuits au Cameroun dès le 1er janvier 2023. Telle est la recommandation formulée aux responsables des établissements bancaires du pays par le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze. 

Le ministre camerounais des finances, Louis Paul Motaze, a récemment saisi les responsables des établissements bancaires de son pays à l’effet de les sommer d’offrir gratuitement l’ensemble des vingt-deux (22) services du SBMG (Service bancaire minimum garanti)  à leurs clients.

Ladite sommation, qui prend effet à compter du 1er janvier 2023, a été faite après avoir le constat par le membre du gouvernement que certains établissements de crédit et de microfinance n’offraient pas toujours l’ensemble de ces services, pourtant  prescrit par le règlement de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) du 30 juillet 2020.

La liste des 22 services bancaires à offrir gratuitement :

  • L’ouverture de compte ;
  • La tenue de compte ;
  • Le changement d’éléments d’identification constitutifs du dossier du consommateur ;
  • La délivrance du relevé d’identité bancaire ;
  • La délivrance d’un livret d’épargne et son renouvellement ;
  • La consultation du compte dans les agences de l’établissement ;
  • La consultation de solde dans les guichets automatiques de l’établissement du porteur de la carte ;
  • L’avis de débit ou de crédit par voie électronique ;
  • La remise, une fois par mois, sur support papier au guichet, ou par voie électronique, du relevé de compte mensuel ;
  • La remise, une fois par an, sur support papier au guichet, ou par voie électronique, au consommateur qui en fait la demande, d’un récapitulatif des frais et opérations effectués au cours de l’année ne résultant pas d’un ordre du consommateur ;
  • La délivrance d’une attestation de non redevance par an et à la clôture du compte ;  
  • La domiciliation du salaire ;
  • Le versement d’espèces dans les agences de l’établissement ;
  • La délivrance au guichet des formules de retrait d’espèces ;
  • La délivrance de cinquante formules de chèque par an au titulaire du compte ;
  • Le retrait d’espèces dans les agences de l’établissement ;
  • Le retrait de billets dans les guichets automatiques de l’établissement du porteur de la carte ;
  • Le paiement par carte dans la Cemac ;
  • Le paiement par chèque ;
  • L’encaissement de chèques tirés sur une banque de la Cemac ;
  • Le virement de compte à compte dans le même établissement ;
  • L’encaissement de virements nationaux, communautaires et internationaux.

Les risques

Par ailleurs, le règlement de la Cobac prévoit qu’en cas de violation dûment constatée, celle-ci adresse au contrevenant par les diligences du directeur national de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), un ordre de versement de la somme indûment prélevée aux clients victimes de l’infraction ainsi qu’une mise en demeure l’enjoignant à mettre fin à cet acte, dans un délai maximum de 30 jours.

En cas de la récidive, la Commission peut déterminer elle-même les pénalités à appliquer, proportionnellement au préjudice subi par le client…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This