Select Page

Cameroun – Loi d’orientation budgétaire : “Le Cameroun est complètement détraqué” …

Cameroun – Loi d’orientation budgétaire : “Le Cameroun est complètement détraqué” …

Telle est la déclaration de l’honorable Cabral Libii, député PCRN à l’assemblée nationale du Cameroun , après l’adoption de la Loi d’Orientation Budgétaire ce mardi 05 juillet 2022, au terme duquel il s’était fermement opposé…

L’adoption, hier, de la Loi d’Orientation Budgétaire par les députés de l’Assemblée Nationale du Cameroun a laissé un gout amer aux partis de l’opposition.

Opposés à ce document de 130 pages qui leur a été soumis à 10h30, heure des débats, les députés de l’opposition, au rang desquels les honorables Cabral Libii (PCRN) et Joshua Osih (SDF) ont demandé un renvoi de la séance.

Estimant que les débats devaient préalablement avoir lieu en commission, ces élus du peuple ont boycotté la séance, ce qui a conduit à la suspension des travaux par l’honorable Cavaye Yeguie Djibril, président de la chambre basse.

Cependant, lesdits travaux ont repris deux heures plus tard, et le texte a été adopté, sans débats. Tout sauf une surprise quand on sait que le RDPC, parti au pouvoir, compte 152 élus et 12 “alliés” sur 180 députés à l’Assemblée…

Que Dieu nous vienne en aide…

Pour Cabral Libii, qui sollicite “l’aide divine”, il s’agit simplement d’une violation flagrante de la Loi du du 11 juillet 2018 portant régime financier de l’Etat. 

“Depuis qu’on en parle je suis resté réservé. Maintenant j’en ai la preuve irréfutable. Le Cameroun est complètement détraqué !!!!. Comment l’Assemblée Nationale peut-elle accepter d’organiser le 5 juillet 2022 dès 10h30, un débat d’orientation budgétaire qui porte sur un cadrage budgétaire de 3 ans (2023-2025), en découvrant les documents de 130 pages à 10h30 )?

Mon Dieu! Même dans les pires autocraties on y met des formes.

Ils violent allègrement la loi du 11 juillet 2018 portant régime financier (article 11) de l’Etat qui les oblige à transmettre les documents au Parlement avant le 1er juillet;

Sachant que cette loi dispose à l’article 11 (3) que ce qui va être arrêté pour la première année de cadrage restera inchangé (article 11(3) pendant la période de cadrage (2023-2025), ils ont donc prémédité ce qui peut être qualifié de COUP D’ETAT, 2023 étant la première année du cadrage qui s’achève en 2025, ils veulent faire adopter aux représentants du peuple, des horreurs que personne n’aura eu le temps de comprendre.

Que nous réservent-ils?

Que Dieu nous vienne en aide”, a-t-il posté sur sa page Facebook…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This