Select Page

Burkina Faso : Bazoulé, le village des crocodiles sacrés où hommes et sauriens vivent en harmonie !

Burkina Faso : Bazoulé, le village des crocodiles sacrés où hommes et sauriens vivent en harmonie !

Au Burkina Faso, un petit village suscite l’attraction des touristes depuis des millénaires. Bazoulé, réputé pour sa mare aux crocodiles sacrés. Ici, les populations entretiennent avec les sauriens une relation empreinte de respect et de vénération…

C’est un petit village situé à 30 km environ de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Un village singulier où hommes et crocodiles cohabitent en parfaite harmonie depuis la nuit des temps !

En effet, Bazoulé et sa mare aux crocodiles sacrés  constitue une destination touristique incontournable au “pays des hommes intègres”.

Burkina Faso : Bazoulé, le village des crocodiles sacrés où hommes et sauriens vivent en harmonie !

Plaque indicative de la mare

On y raconte que ces reptiles géants seraient “tombés du ciel” il y a 570 ans. Selon la légende locale, la population de l’époque souffrait de manque d’eau et devait parcourir des dizaines de kilomètres pour s’approvisionner. Sur le chemin, des femmes auraient alors suivies des traces des crocodiles, avant de retrouver l’étang dans lequel vivaient ces sauriens. 

Les femmes faisaient des dizaines de kilomètres pour aller chercher de l’eau. Un jour, elles ont vu deux crocodiles qui se suivaient, elles les ont suivis et ils leur ont montré un étang.  raconte Pierre Kaboré, un natif de Bazoulé. 

Le totem du village

Ayant ainsi sauvé les habitants de la sècheresse, “les villageois ont organisé une fête pour célébrer et remercier les reptiles“, poursuit-il.

Mais les réjouissances ne se sont pas arrêtées là. L’animal qui effraie sous d’autres cieux est même devenu un totem pour le village. Une fête, dénommée Koom Lakré”, leur est d’ailleurs dédiée chaque année, notamment en fin octobre. 

Le jour de la fête, des gens viennent de partout avec des offrandes (un poulet en général) pour demander des sacrifices aux crocodiles et la réalisation de leurs vœux : santé, protection, réussite, fertilité chance…

“Les crocodiles sont représentés comme l’âme de nos ancêtres. Une fois qu’un crocodile est malade, il sort de l’eau. Quand il meurt, on l’enterre comme un humain, avec les cérémonies appropriées. On l’habille totalement on blanc. Une tombe est creusée et tout le village est convié à la cérémonie”, assure Pierre Kaboré.

La mare est menacée

Les reptiles sont nourris de préférence avec des poulets, et un point de vente desdits poulets est logé à proximité de la mare. Pour faire faire sortir ces crocodiles de l’eau – dont le nombre est estimé à environ 100 –  un guide suspend sur un bâton ces volailles, les attirant.

Burkina Faso : Bazoulé, le village des crocodiles sacrés où hommes et sauriens vivent en harmonie !

Un guide nourrissant un crocodile à Bazoulé

On peut toujours les approcher, les toucher, s’asseoir dessus… et, si on a le courage, s’allonger dessus. Il n’y a pas de problème, ce sont des crocodiles sacrés, ils ne font de mal à personne“, assure toujours Kaboré.

Site naturel de grand intérêt touristique, la mare aux crocodiles de Bazoulé est aujourd’hui menacée par les changements climatiques. Par ailleurs, les attentats récurrents au Burkina a fait chuter le tourisme des occidentaux dans la région.

“On pouvait avoir plus de 10.000 visiteurs par an mais, actuellement, ça ne dépasse pas les 4.000 ou 5.000”, résume, déçu, un guide.

Les revenus ont baissé et les villageois souffrent. Ils sont ainsi  obligés de creuser le sable pour le revendre, ce qui dégrade également la mare. Néanmoins, les autorités ont engagés il y a un an un projet d’aménagement de cette mare.  Pour le grand bonheur des crocodiles…

Guy Sandy

 

 

  

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This