Select Page

Malawi : Transfert d’éléphants vers le parc de Kasungu.

Malawi : Transfert d’éléphants vers le parc de Kasungu.

L’opération a démarré ce lundi 27 juin 2022 et se poursuivra jusqu’au 29 juillet prochain. Il s’agira de transférer en tout 250 éléphants depuis le parc de Liwonde où ils sont en surpopulation, vers le parc de Kasungu, à plus de 350Km, où l’espèce est quasiment en voie de disparition ….

La population d’éléphants dans le parc national de Kasungu, au centre du Malawi, a subi une chute drastique au cours des 50 dernières années, passant de 1200 à une cinquantaine. Une baisse considérable due principalement au braconnage pour l’ivoire.

C’est pour pallier à ce déficit de pachydermes dans cette réserve que le gouvernement malawite a décidé d’y relocaliser 250 éléphants, depuis le parc de Liwonde où leur grand nombre “exerce une pression sur les ressources naturelles du parc et crée des situations de conflit avec les communautés locales”.

“Le braconnage a diminué et le nombre d’éléphants a augmenté, il y a maintenant 120 éléphants (au parc de Kasungu Ndlr). Mais la population reste encore trop faible pour être viable. L’introduction de 250 éléphants supplémentaires va changer ce scénario”, a ainsi affirmé dans un communiqué Patricio Ndadzela, directeur du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) au Malawi.

L’opération, qui a démarré ce lundi 27 juin, s’étendra jusqu’au 29 juillet 2022.

C’est un processus unique et complexe. II faut localiser les éléphants par hélicoptères… les approcher et les endormir. Puis à l’aide de grues, ils sont mis dans des caisses, chargés sur un camion qui va les transporter jusqu’à leur nouvel habitat, où ils sont déchargés et relâchés dans la nature”, a expliqué Patricio Ndadzela.

Développer l’écotourisme

Seront également acheminés, d’autres animaux tels que des buffles, des impalas ou encore des phacochères.

“C’est un programme qui coûte assez cher. Mais on peut mettre jusqu’à sept éléphants sur un camion. On ne choisit pas des éléphants en particulier. On essaye de capturer une famille. 15 ou 16 membres, et quand ils arrivent sur place, ils s’établissent plus rapidement et commencent à se reproduire”, a poursuivi le directeur de l’IFAW.

En rappel, le Malawi abrite environ 2 000 éléphants. Quand à l’Afrique australe, à elle seule, elle regroupe 70% de la population du continent. Un tel programme est donc salutaire pour le développement de l’écotourisme du pays.

“C’est un programme qui coûte assez cher. Il est très important pour le Malawi si l’on veut développer l’écotourisme et s’assurer que la population des parcs reste stable”, a conclu M. Ndadzela…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This