Select Page

France : L’ivoirienne Rachel Keke, ancienne femme de chambre, élue députée dans le Val-de-Marne.

France : L’ivoirienne Rachel Keke, ancienne femme de chambre, élue députée dans le Val-de-Marne.

Rachel Keke, ancienne femme de chambre franco-ivorienne, a été élue députée en France ce dimanche 19 juin 2022. Lors du second tour des élections législatives dans le Val-de-Marne, la syndicaliste âgée de 48 ans a notamment battue l’ancienne ministre des Sports d’Emmanuel Macron, Roxana Maracineanu…

De femme de chambre à députée ! Telle est la fabuleuse histoire de Rachel Keke, franco-ivoirienne de 48 ans, élue au parlement français ce dimanche 19 juin 2022 lors du second tour des élections législatives dans le Val-de-Marne. 

En effet, avant de présenter sa candidature à ces consultations électorales – sous la bannière de la nouvelle alliance de gauche NUPES – la native d’Abobo (Nord d’Abidjan) a commencé son aventure en France comme coiffeuse avant d’entrer dans l’hôtellerie comme… femme de chambre. 

22 mois de grève

Une aventure qui révèlera son sens du combat et sa force de caractère. En effet, entre 2019 et 2021, Rachel Keke sera la figure emblématique d’une grève des femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles à Paris, au terme de laquelle elles obtiendront de meilleures conditions salariales (entre 250 et 500 euros par mois). La revendication contre le géant mondial de l’hôtellerie Accor, propriétaire d’Ibis, a duré 22 mois…

Désormais porté au parlement français, elle a d’ores et déjà promis de faire bouger les choses, de “secouer le cocotier”, selon ses termes. 

“Je suis la voix des sans-voix. Je suis femme de chambre, je suis femme de ménage, agent de sécurité, aide-soignante, aide à domicile, je suis tous ces métiers invisibles. Et à l’Assemblée nationale, ces métiers seront visibles”, a-t-elle déclarée, au grand bonheur des femmes de ménage de l’Assemblée, dont elle a annoncé qu’elle allait jeter un coup d’œil sur leurs conditions de travail.

Une leader de masse

Au Palais Bourbon, le profil de la nouvelle élue ne laisse pas insensible.

“C’est une vraie combattante, une autodidacte de la lutte”, a dit Claude Lévy, représentant de la CGT-HPE (Hôtels de prestige et économiques).

“C’est ce que j’appelle une leader de masse. Elle a quelque chose qui magnétise, elle est forte, elle a les mots justes”, a renchérit le député LFI Éric Coquerel.

Des mots justes, pour dire l’essentiel. car Rachel Keke, cette députée de “la vie réelle”, ne se fait aucun complexe.

“On connaît le niveau d’une femme de chambre, on sait que je n’ai pas de Bac + 5. Je dis ce que je ressens. Si on me pose une question sur quelque chose que je ne comprends pas, je ne répondrai pas. Il faut que les médias s’habituent à ça”, a-t-elle prévenu.

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This