Select Page

Côte d’Ivoire : La FIFA suspend le gardien de but Sylvain Mbohouo pour dopage…

Côte d’Ivoire : La FIFA suspend le gardien de but Sylvain Mbohouo pour dopage…

Le gardien de but ivoirien Sylvain Mbohouo a été suspendu par la FIFA ce lundi 13 juin 2022 pour une période de 18 mois. Il est reproché au champion d’Afrique 2015 d’avoir consommé de la trimétazidine, une substance “dopante” et par conséquent, interdite…

Il avait déjà été suspendu provisoirement en décembre dernier, après un test anti dopage effectué le 16 novembre 2021. Ce qui l’avait empêché de disputer la CAN Total Energies 2021, au Cameroun. Cette fois-ci, c’est bien la prochaine CAN 2023, à domicile, que le gardien de but ivoirien Sylvain Mbohouo risque de rater.

En effet, la commission de discipline de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a rendu son verdict final ce lundi 13 juin 2022. Le portier de Wolkite City FC (Ethiopie) écope de 18 mois de suspension à compter du 23 décembre 2021. Ce qui signifie que la sanction s’étendra jusqu’au 21 juin 2023, à deux jours du match d’ouverture de la CAN 2023 !

“La commission de discipline de la FIFA a imposé une période de suspension de 18 mois au joueur ivoirien Sylvain Mbohouo après avoir été contrôlé positif à l substance trimétazidine (qui figure sur la liste des interdictions de l’AMA 2021 sous la classe S4.4 Modulateurs Métaboliques) à la suite d’un match de qualifications de la Coupe du monde Qatar 2022, joué lé 16 novembre 2021. (…) En raison de la présence de la substance interdite dans son échantillon, le joueur a été reconnu coupable d’avoir enfreint l’article 6 du Règlement antidopage de la FIFA, lu conjointement avec l’article 17 du Code disciplinaire de la FIFA. (..) La période de suspension susmentionnée commence le 23 décembre 2021. La suspension couvre, entre autres, tous les types de matchs…”,a notamment fait savoir l’instance di football mondial. 

Les faits

Le cauchemar de Sylvain Mbohouo a débuté en novembre 2021, lorsqu’à la demande du sélectionneur des Eléphants, Patrice Baumelle, il consulte un ophtalmologue. Le coach pensait que son portier “lisait mal les trajectoires” du ballon au cours notamment de la rencontre perdue face au Cameroun (0-1), lors de la 6ème journée du deuxième tour éliminatoire de la Coupe du monde 2022.

C’est ainsi que le médecin de la sélection prescrira au footballeur, du Vastarel aussi appelé trimétazidine. Un produit pourtant considéré comme “dopant” par la FIFA…

“J’ai fait confiance aux médecins de la sélection qui n’ont visiblement pas fait leur boulot. Ils auraient dû contrôler ce qu’ils m’ont prescrit à l’hôpital. Ils devaient savoir si cela était bon ou pas en cas de contrôle antidopage. Je sais que d’après le règlement, je suis responsable des médicaments que je prends. Mon objectif aujourd’hui, c’est de retrouver les terrains de foot le plus vite possible “ déplorait à Rfi, le joueur de 33 ans. 

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This