Select Page

RDC : Le président Félix Tshisekedi accuse le Rwanda de soutenir la rébellion du M23…

RDC : Le président Félix Tshisekedi accuse le Rwanda de soutenir la rébellion du M23…

En visite au Congo voisin ce dimanche 05 juin 2022, le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a déclaré au cours d’un point de presse avec son homologue Denis Sassou Nguesso à Oyo, qu’il n’y avait aucun doute sur le soutien du Rwanda à la rébellion du M23, en résurgence dans l’est de son pays…

C’est une déclaration qui pourrait aggraver la situation déjà tendue entre le Rwanda et la RDC. En effet, au terme d’une visite éclair de 48h au Congo voisin, le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a donné un point de presse à Oyo –  à 400Km au Nord de Brazzaville –  fief de son homologue Denis Sassou Nguesso. 

Au menu de cet entretien, la nouvelle crise congolo-rwandaise provoquée par la résurgence dans l’est de la RDC de l’ancienne rébellion tutsi du M23, attribuée par Tshisekedi au Rwanda. 

“J’ai toujours soutenu qu’il fallait plutôt construire les ponts au lieu de construire les murs. Ç’a toujours été mon leitmotiv. Malheureusement aujourd’hui nous sommes là où nous sommes. Le fait de vouloir la paix, la sécurité et la fraternité n’est pas un signe de faiblesse. La RDC que je dirige et celle que je vais voir c’est un pays où règne la paix, la sécurité et l’hospitalité. Cela ne doit pas constituer une occasion pour les voisins de venir nous provoquer”, a martelé le dirigeant congolais. 

Soutenus quelques parts…

“J’espère que le Rwanda a retenu cette leçon parce qu’aujourd’hui c’est clair que le Rwanda a soutenu les rebelles pour attaquer la RDC. J’en veux pour preuve en 2013 ce même M23 avait été totalement défait et leur arsenal avait été confisqué. Si aujourd’hui ils ont repris du poils de la bête cela veut dire qu’ils sont soutenus quelques parts”, a t-il ajouté.

Avec cette déclaration, l’avenir des relations entre les deux pays ne s’annonce guère reluisant. Et pourtant, la Sous-Secrétaire générale aux affaires politiques et de consolidation de la paix de l’Onu, Mme Martha Ama Akyaa Pobee a appelé récemment les deux pays au dialogue et au rétablissement de la confiance. 

Une option réaffirmée ce dimanche par le président Sassou Nguesso.

Je pense que nous allons rapidement surmonter ces difficultés et ramener la paix à travers le dialogue”, a-t-il déclaré.

La résurgence du M23

En rappel, le M23, également appelé “Armée révolutionnaire congolaise”, est né en mai 2012 d’une mutinerie d’anciens rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) intégrés au sein de l’armée congolaise. Ces mutins accusaient à l’époque Kinshasa de ne pas respecter les clauses de l’accord signé le 23 mars 2009 (d’où le nom de leur “mouvement du 23 mars”) qui avait permis leur intégration militaire.

RDC : Le président Tshisekedi accuse le Rwanda de soutenir le M23...

Rebelles du M23 en 2012/Archives

Après plusieurs mois de guérilla, le M23 avait néanmoins été vaincu par l’armée congolaise. Cependant, le M23 est accusé depuis novembre 2021, d’attaquer les positions de l’armée congolaise  dans le territoire de Rutshuru, à la lisière avec le parc national des Virunga. 

Un regain d’activités attribué que Kinshasa a attribué au soutien de Kigali, qui a, de son côté, toujours démenti…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This