Select Page

Gabon – Eliminatoires Can 2023 : Les joueurs en colère contre la fédération…

Gabon – Eliminatoires Can 2023 : Les joueurs en colère contre la fédération…

Plusieurs cadres de l’équipe gabonaise de football sont montés au créneau ce dimanche pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme  “l’amateurisme” de la fédération gabonaise de Football (FEGAFOOT), accusé de saper le potentiel d’une équipe en pleine renaissance…

Ils ont pourtant débutés leur campagne éliminatoire de la CAN Total Energies 2023 par une victoire contre la RDC (1-0). Mais que ce fut laborieux, aussi bien sur le terrain qu’en dehors.

En effet, avant de rallier Kinshasa pour leur premier match de poule de ces éliminatoires, les joueurs de Patrice Neveu ont été bloqués à l’aéroport de Barcelone, ne décollant que 24h avant le coup d’envoi !

Les raisons de cette première déconvenue : un problème technique de leur avion, qui a failli déboucher sur un forfait des panthères. 

Ayant finalement disputé et remporté le match – avec un effectif restreint – la délégation est arrivé à Libreville ce dimanche, pour récupérer le groupe de joueurs qui était resté bloqué à Barcelone, et rallier ainsi Franceville pour préparer la rencontre de Mercredi, contre la Mauritanie.

Cependant, cette décision n’a pas été du goût du capitaine Bruno Ecuele Manga et ses coéquipiers.

“Pas de voyage sur Franceville tant qu’on ne se sera pas reposé. On n’est pas des robots”, a lâché le défenseur central, s’exprimant au nom du groupe. 

Inadmissible et inacceptable !

Sur sa page Facebook, le sociétaire de Dijon (Ligue 2 française) a même laissé éclater sa colère, pointant du doigt le “manque de professionnalisme” de la FEGAFOOT.

“Il est souvent difficile de prendre la parole en de telles circonstances mais les responsabilités que j’ai aujourd’hui auprès de mes coéquipiers me poussent à vous exprimer ma profonde colère et ma déception. Cela ne peut plus continuer !

Nous subissons un manque de professionnalisme qui au final a un impact négatif sur nos performances et qui cette fois-ci a mis nos vies en danger. C’est inadmissible et inacceptable! Il est temps de prendre les décisions qui s’imposent. Il est temps que s’arrête le pilotage à vue au sein de la sélection nationale Gabonaise . Le Gabon d’abord ne devrait pas être qu’un slogan, mais une pratique au quotidien pour tous, sans que cela ne nuise à nos libertés individuelles. De véritables améliorations sont nécessaires ! Le peuple gabonais , l’équipe nationale méritent enfin l’EXCELLENCE !

Merci à tous mes co-équipiers, mon équipe, nous avons encore ensemble mené cette bataille morale et physique”, a t-il écrit…

De son côté, les dirigeants de la FEGAFOOT ont fait une sortie pour le moins surprenante. 

Comment est-ce possible ? Il y aura des frais supplémentaires avec le risque de voir les joueurs faire la fête toute la nuit”, craignait en effet un responsable fédéral pour justifier cette volonté de rallier Franceville sans accorder une pause aux joueurs …

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This