Select Page

Lutte Contre L’homophobie : Le Sénégalais Idrissa Gueye en pleine tempête…

Lutte Contre L’homophobie : Le Sénégalais Idrissa Gueye en pleine tempête…

Le sénégalais Idrissa Gana Gueye, joueur de football du Paris Saint Germain, est  sous les feux des critiques depuis quelques jours en France. Motif : il aurait refusé d’arborer un maillot au flocage arc-en-ciel, symbole de la lutte contre l’homophobie, samedi dernier lors du déplacement du PSG à Montpellier…

C’est une absence qui aurait pue passer inaperçue. Sauf qu’elle coïncidait avec la commémoration, par la ligue de football professionnelle française,  de la journée internationale de lutte contre l’homophobie. Mais surtout, que ce n’était pas une première pour le sénégalais Idrissa Gana Gueye. 

En effet, samedi dernier lors du déplacement de son club, le Paris SG (PSG) à Montpellier, comptant pour la 37e journée du championnat français Ligue 1, le joueur de 32 ans “n’était pas dans le groupe pour des raisons personnelles”, selon un communiqué du PSG. 

C’était déjà le cas l’année dernière, et  à la même période. C’est la même chose cette année. Suffisant pour soulever le courroux des défenseurs des droits LGBT. 

“Il avait déjà fait le coup l’année dernière. Ça ne fait guère de doutes sur ses intentions. Je regrette qu’il n’ait pas participé à cette journée qui n’est pas une promotion de l’homosexualité mais une promotion du vivre ensemble”, a déclaré Bertrand Lambert, le président des Panam Boyz and Girlz United, club ouvert à la diversité.

Des sanctions réclamées

Selon RMC Sport, Idrissa Gueye ne veut pas se joindre au combat pour la communauté LGBT – à raison – au vu de ses croyances religieuses. 

Mais pour l’association de lutte contre l’homophobie dans le sport,  le sénégalais doit être sanctionné. 

“L’homophobie n’est pas une opinion mais un délit. La LFP (Ligue) et le PSG doivent demander à Gana Gueye de s’expliquer et très vite. Et le sanctionner le cas échéant”, a écrit l’association dans un message posté dimanche soir sur Twitter.

Même son de cloche du côté des politiques, qui réclament des sanctions de la part du club parisien.

“Les joueurs d’un club de football, et ceux du PSG en particulier, sont des figures d’identification pour nos jeunes. Ils ont un devoir d’exemplarité. Un refus d’Idrissa Gana Gueye de s’associer à la lutte contre l’homophobie ne pourrait rester sans sanction !”, a posté Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France sur Twitter. 

Une pratique réprimée au Sénégal

Pour l’instant, le joueur n’a pas encore communiqué. Mais en attendant l’issue de cette polémique qui ne cesse d’enfler, son club a rappelé être “complètement engagé dans la lutte contre l’homophobie et les discriminations.”

En rappel, le Sénégal, patrie d’Idrissa Gueye, punit sévèrement l’homosexualité, considéré ici comme un acte contre nature. De plus, l’Islam, sa religion, prévoit simplement la lapidation à mort pour toute personne la pratiquant…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This