Select Page

Benin : Le monument Amazone, nouvelle identité visuelle du pays.

Benin : Le monument Amazone, nouvelle identité visuelle du pays.

Les premiers traits du monument Amazone, en cours d’érection à Cotonou, ont été dévoilés le 08 mai 2022. C’est une imposante statue en métal recouvert de bronze, qui sera considérée désormais comme identité visuelle du Benin… 

La nouvelle identité visuelle du Benin sort progressivement des terres à Cotonou, juste derrière le palais de la Marina, la présidence de la République.

En effet, le 08 mai 2022, la partie supérieure de cette gigantesque statue a été dévoilée. Laissant libre cours à toutes sortes d’interprétations… 

Est-ce un hommage à la reine Tassi Hangbé, première et seule femme à avoir régné à Abomey, sur le trône du Dahomé (au XVIIIe siècle), ou alors la simple représentation d’une amazone, du nom de ces femmes guerrières qui assuraient la sécurité de la cour royale ?

Une statue métallique de 30m de haut…

Quoi qu’il en soit, c’est dans le cadre de la restructuration du produit touristique béninois, que le Gouvernement de Patrice Talon a porté son choix, en 2019, sur l’Amazone comme identité visuelle.

Benin : Le monument Amazone, nouvelle identité visuelle du pays.

Le monument en construction

“Le monument Amazone vise à instituer un symbole identitaire fort de notre pays et consiste à ériger un ouvrage emblématique en hommage aux amazones du Dahomey. Il consiste en une statue en structure métallique avec une enveloppe en bronze d’une hauteur hors-tout de 30m”, a rapporté le ministère béninois du tourisme, de la culture et arts sur sa page Facebook, le 11 mai 2022.

Une clarification extraite du Conseil des Ministres du 17 juillet 2019, où on apprend également que la statue est réalisée par l’artiste-sculpteur chinois  Li Xiangqun de la Société Beijing Huashi Xiangqun Culture et Art Co. Ltd.

La reine Tassi Hangbé

Si les béninois font couler autant de salives sur cette statue, c’est qu’une reine est restée longtemps absente des livres de l’histoire du Benin :  Tassi Hangbé, fondatrice du tout premier régiment des Amazones.

Seule femme a avoir régné sur le Dahomey (1708 – 1711), sa réhabilitation s’avère nécessaire pour les futures générations. 

Pour mémoire, les amazones étaient des femmes guerrières qui assuraient la sécurité de la cour royale. Elles étaient employées dans l’espionnage des camps ennemis, et intervenaient dans les attaques finales des guerres…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This