Select Page

Tunisie : Les membres d’équipage du pétrolier naufragé Xelo écroués.

Tunisie : Les membres d’équipage du pétrolier naufragé Xelo écroués.

Les 07 membres d’équipage du navire Xelo, naufragé le 16 avril 2022 au large des côtes tunisiennes, ont été tous placés sous mandat de dépôt. L’annonce a été faite ce mercredi 27 avril 2022 par le porte-parole du procureur de la République près le Tribunal de première instance à Gabès, Mohamed Karay…

Il reste encore de nombreuses zones d’ombres à éclaircir pour déterminer les circonstances exactes du naufrage du navire Xelo, le 16 avril dernier, dans le golfe de Gabès, en Tunisie. Mais une chose est certaine : il ne contenait pas de pétrole, comme annoncé au départ.

Ainsi, si le risque d’une catastrophe environnementale a été évité, beaucoup de question sont restées en suspens. Quel était son trajet, ainsi que la nature exacte de ses activités. 

Association de malfaiteurs

C’est pour répondre à ces interrogations que les 07 membres d’équipage – le capitaine géorgien, quatre Turcs et deux Azerbaidjanais – avaient été interdits de sortir du territoire tunisien.

Mais ce mercredi 27 avril 2022, ils ont été placés sous mandat de dépôt. L’information a été confirmée à l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP/officiel) par le porte-parole du procureur de la République près le Tribunal de première instance à Gabès, Mohamed Karay.

“Les suspects détenus font face à des accusations d’association de malfaiteurs avec l’intention criminelle de porter atteinte aux personnes et aux biens conformément aux articles 131,132 et 304 du code pénal et à l’article 78 du code disciplinaire et pénal maritime tunisien”, a rapporté la TAP.

Station-Service flottante ?

En rappel, le ministère tunisien du Commerce a annoncé dimanche l’ouverture d’une enquête sur ce navire pétrolier.

“Afin de préserver les droits de l’Etat tunisien, une enquête maritime a été ouverte comme l’exige le droit maritime national et les conventions internationales bien connues pour connaître les véritables circonstances de l’accident, vérifier la nature de l’activité du navire susmentionné, identifier ses mouvements au cours de la dernière période et prendre toutes les mesures légales nécessaires en fonction des résultats de l’enquête”, a indiqué le ministère.

En attendant les conclusions de cette enquête, des experts ont d’ores et déjà souligné le trajet incohérent suivi par ce navire.

Dé plus, son “connaissement”, ce document informant sur son trajet et la nature de sa cargaison, a été “laissé par l’équipage” sur le bateau, selon les autorités.

Il semblerait donc qu’il servait de “station-service” flottante, approvisionnant les bateaux transitant par la zone stratégique du golfe de Gabès. Une activité illégale…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This