Select Page

RD Congo : La résidence de Papa Wemba devient le Musée de la Rumba.

RD Congo : La résidence de Papa Wemba devient le Musée de la Rumba.

La résidence de feu Papa Wemba, décédé le 24 avril 2016, a été érigée en musée de la rumba ce dimanche 24 avril 2022. Elle a été inaugurée dans la foulée par la ministre des arts et de la culture de la RDC, Catherine Kathungu… 

06 ans après sa disparition subite, les congolais n’ont pas oublié. Les légendes ne meurent jamais, dit-on. Et Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba, en était une. 

C’est ainsi que le 24 avril dernier, les autorités de la RDC ont décidé d’ériger sa résidence en “Musée de la Rumba”. Une façon d’immortaliser à jamais l’âme du roi de cette musique mythique des deux Congo.

“C’est ici que va désormais se raconter la Rumba congolaise par la parole, par les photos, par les vidéos, par la musique, par la sculpture, par la danse, par les textes poétiques, des recherches et des archives”, a déclaré la ministre de la Culture, Catherine Kathungu, ce dimanche 24 avril lors de l’ouverture officielle des portes du nouveau musée. 

Des expositions, des conférences…et un studio de musique.

Achetée par le gouvernement après la mort du chanteur, cette résidence est une somptueuse villa située au quartier chic de Macampagne, à Kinshasa.

Dans cette maison d’un certain luxe, au goût du roi de la Rumba, nous ferons aussi des expositions, des conférences, des ventes aux enchères, des compositions, des répétitions et autres”, a ajouté la ministre.

Par ailleurs, celle-ci a également promis que “le plus grand studio audio d’enregistrement de la musique” y sera construit, au plus grand bonheur des proches de l’artiste.

“J’ai été très heureux de cette appropriation du peuple congolais de cet endroit qui était déjà, du vivant de Papa Wemba, un lieu de rencontres et d’effervescences culturelles. Le fait qu’il puisse devenir un musée, pour la perpétuation de sa mémoire et de son patrimoine culturel, est un motif de fierté pour nous qui avons fait le même chemin…”, s’est réjoui Jean Paul Ilopi, son biographe officiel.

Un artiste complet

Présent à cette cérémonie, le chanteur ivoirien A’Salpho (du groupe Magic System Ndlr) a souhaité que toutes les catégories musicales soient représentées à ce musée. En effet, selon lui, “Papa Wemba était un artiste complet”, a-t-il déclaré.

RD Congo : La résidence de Papa Wemba devient le Musée de la Rumba.

Papa Wemba sur scène

En rappel, Papa Wemba est décédé sur scène, micro à la main, le 24 avril 2016 alors qu’il participait à la neuvième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA).

Icône incontestée de la rumba congolaise, il a connu une carrière riche, dépassant largement le continent africain. Avec des albums tels que “Chouchouna” (1969),  “Amazone” (1975), “Analengo” (1984), “Siku ya Mungu” (1987),“Maria Valencia” (1992), “Yolele”  (1995), “Maman” (1999), il a contribué au rayonnement de la rumba congolaise dans le monde.

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This