Select Page

Afrique du Sud – Inondations : Le président Ramaphosa déclare l’état de catastrophe nationale …

Afrique du Sud – Inondations : Le président Ramaphosa déclare l’état de catastrophe nationale …

Après les terribles inondations qui ont causées la mort de 443 personnes en Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a déclaré l’état de catastrophe nationale, au cours d’une allocution télévisée ce lundi 18 avril 2022.

“C’est un désastre humanitaire”, a concédé le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, au moment de déclarer l’état de catastrophe nationale après les inondations meurtrières qui ont fait 443 morts dans son pays.

“Le cabinet s’est réuni en session spéciale la nuit dernière et a décidé de déclarer l’état de catastrophe nationale. Ce soir, nous sommes une nation unie dans le deuil“, a déclaré le chef de l’État dans une allocution télévisée ce lundi 18 avril 2022. 

Le calvaire des familles

Hormis le lourd bilan humain enregistré, l’ampleur des dégâts causés par ces terribles inondations justifie largement cette mesure. Car après une semaine de pluies diluviennes, c’est la désolation totale dans le pays : Crues, glissements de terrains, coupure d’eau et d’électricité, etc.

Dans les ménages, le calvaire est total : Environ 40 000 déplacés, près de 4 000 maisons détruites et plus de 13 500 endommagées.

Afrique du Sud - Inondations : Le président Ramaphosa déclare l'état de catastrophe nationale ...

Des familles dépitées

plus, plus de 600 écoles ont été touchées. Les autorités ont d’ailleurs prévenu qu’au moins 270 000 élèves seront privés de classe. Il faut donc agir, et vite.

Un fonds d’urgence

C’est ainsi qu’un fonds d’urgence de 63 millions d’euros (un milliard de rands) a été débloqué par le gouvernement pour venir en aide aux sinistrés. Par ailleurs, le Fonds de solidarité, qui a été initialement créé pour mobiliser des fonds pour aider l’Afrique du Sud à lutter contre la pandémie de Covid-19, va être mobilisé afin de financer les efforts de reconstruction, a promis le président Ramaphosa.

Sur le terrain, l’armée a été déployée, avec quelque 10 000 soldats, pour acheminer des marchandises, les systèmes de purification d’eau ainsi que des tentes pour les sinistrés.

Les secouristes, eux, sont toujours en alerte. Mais une semaine après le début de la catastrophe, l’espoir de retrouver des survivants reste maigre…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This