Select Page

Afrique du Sud : Les inondations ont fait plus de 300 morts…

Afrique du Sud : Les inondations ont fait plus de 300 morts…

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la côte de l’Afrique du Sud depuis plusieurs jours, ont provoqué des inondations. Lesquelles ont entrainé la mort de plus de 300 personnes, selon le dernier bilan provisoire établi ce mercredi 13 avril 2022 par le Bureau de gestion des catastrophes…

306 morts exactement. En déclarant ce chiffre à l’Agence France Presse (AFP), le bureau de gestion des catastrophes a revu à la hausse le bilan humain des inondations dans le Kwazulu Natal. Confirmant ainsi que les météorologues ne s’étaient pas trompés, lorsqu’ils ont comparé le niveau des précipitations tombées en Afrique du Sud à celui “normalement associé aux cyclones”. 

“Les ponts se sont effondrés. Les routes se sont effondrées. Des gens sont morts. Notre peuple est blessé. C’est une catastrophe aux proportions énormes”, a de son côté, déclaré le président Cyril Ramaphosa qui s’est rendu auprès des familles endeuillées.

Afrique du Sud : Les inondations ont fait plus de 300 morts...

Le Président Cyril Ramaphosa auprès des familles endeuillées (Crédit Photo : AFP)

En effet, depuis plusieurs jours, des fortes précipitations se sont abattues sur la côte de l’Afrique du Sud. Les pires depuis 60 ans, selon l’institut météorologique national. Car elles ont laissé derrière-elles un paysage de désolation, avec des  glissements de terrains, des maisons emportées, des brèches géantes dans le sol, etc. …Un vrai cataclysme. 

En quarante-huit heures, il est tombé plus de 450 mm d’eau dans certaines zones”, a fait savoir, toujours à AFP, la prévisionniste Dipuo Tawana.

Afrique du Sud : Les inondations ont fait plus de 300 morts...

Un route coupée en deux. (Crédit AFP)

Les effets du changement climatique

Pour essayer de secourir les populations, l’armée a été mobilisée pour faciliter les évacuations aériennes. Un soutien qui se poursuivait d’ailleurs ce mercredi à Durban, où l’activité portuaire a été suspendue. 

Parmi les causes de cette catastrophe sans précédent, les experts pointent du doigt le changement climatique. 

“Nous savons que c’est le changement climatique qui s’aggrave, on est passé de tempêtes extrêmes en 2017, à des inondations supposées record en 2019, mais clairement dépassées aujourd’hui en 2022”, a mis en garde Mary Galvin, professeure d’études du développement à l’université de Johannesburg.

Guy Sandy 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This