Select Page

Procès de Thomas Sankara : Soulagée, Mariam Sankara va “enfin pouvoir faire le deuil”…

Procès de Thomas Sankara : Soulagée, Mariam Sankara va “enfin pouvoir faire le deuil”…

Le verdict du procès de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara est tombé ce mercredi 06 avril 2022, avec notamment la condamnation à vie de l’ex-président Blaise Compaoré. Une décision qui a réjouie la veuve de Thomas, Mariam Sankara…

C’est suite à une plainte déposée par elle en 1997, que tout est parti. Car elle a attendue depuis 35 ans que justice soit rendue.  Son cri a été entendu ce mercredi 06 avril 2022, jour historique où le verdict de l’assassinat de Thomas Sankara est tombé, tel un couperet.

En effet, Mariam Sankara n’a pas caché sa satisfaction à l’issue de ce procès qui a vu l’ex-président Blaise Compaoré et 02 hauts gradés de l’armée condamnés à perpétuité.

“Enfin, ce procès a eu lieu. Enfin, le verdict est tombé. On a pensé par moments que ce procès ne commencera pas. Même quand il a commencé, il y avait des doutes ; il y a eu des suspensions, mais enfin, le verdict a été rendu. Moi, je salue l’insurrection de mes compatriotes qui ont fait partir Blaise Compaoré”, a d’abord lancé la veuve. 

Faire le deuil, enfin !

Soulagée, la veuve âgée de 69 ans a confiée qu’elle pouvait enfin faire le deuil de son feu mari.

Je suis très émue, c’est à la hauteur de ce que l’on espérait, nous allons enfin pouvoir faire le deuil, même si j’aurais voulu que tous les accusés soient présents et demandent pardon “, a-t-elle annoncé. 

Par ailleurs, Mariam Sankara s’est dite apaisé que l’image de l’icone panafricaine Thomas Sankara ait été  réhabilité.

 Je pense que le peuple burkinabé et l’opinion publique savent maintenant qui était le président Thomas Sankara, qui était l’individu, qui était l’homme politique, ce qu’il voulait, ce que ceux qui l’ont assassiné voulaient. En tout cas, je suis soulagé parce que nous savons qui il est. On l’avait traité de tout dans les discours et tout ça, maintenant on sait que c’était un homme intègre” a-t-elle déclaré.

Une victoire pour la justice

Du côté des partisans de celui voulait “décoloniser les mentalités”, c’est également la satisfaction globale.

“Cela restitue quelque chose au niveau mondial et je pense que tout le peuple burkinabè doit en être fier. Fiers, parce que nous avons une justice compétente qui est capable 35 ans plus tard, avec 20 000 pages, de parler justice, de parler droit”, a expliqué Pierre Ouedraogo, président du comité international à la mémoire de Thomas Sankara.

Pour mémoire, le Capitaine Thomas Sankara a été tué avec douze de ses compagnons par un commando le 15 octobre 1987. 35 ans plus tard, la justice burkinabé a enfin donné son verdict, au terme d’un procès historique qui aura duré 06 mois.

Guy Sandy 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This