Select Page

Afrique du Sud : Le musée de l’apartheid a rouvert ses portes.

Afrique du Sud : Le musée de l’apartheid a rouvert ses portes.

Le musée de l’apartheid, fermé depuis deux ans en raison de la crise du Covid-19, a rouvert ses portes ce 03 avril 2022. Une évidence pour ce lieu qui raconte l’histoire de l’Afrique du Sud du XXe siècle, notamment la ségrégation raciale qui y a longtemps sévit…

C’est un lieu qui n’aurait jamais dû fermer. Un passage obligé pour qui veut avoir une meilleure compréhension de ce qu’était l’apartheid, ce fameux système de discrimination raciale qui a sévit en Afrique du Sud de 1948 jusqu’en 1994.

En effet, le musée de l’apartheid, fermé il y a deux ans en raison de la crise sanitaire du Covid-19, a rouvert ses portes ce 03 avril 2022. Une évidence, tant sa fermeture sonnait comme une entorse dans l’histoire de la nation arc-en-ciel.

C’est terrible. Dans ce lieu, un groupe unique s’est réuni pour discuter la création d’une société plus juste et équitable … et à la tête de ce groupe se trouvait bien sûr Nelson Mandela. Quand on voit cet endroit devenu silencieux, on se demande si on se soucie vraiment de notre histoire, de savoir ce que signifiait leur lutte. La Covid-19 a amplifié des problèmes qui étaient structurels. Cachées derrière une sorte de mirage, il y avait, en fait, depuis longtemps, des difficultés pour survivre”, déplorait son fondateur, Nicholas Wolpe, au moment de sa fermeture.

Une aubaine pour les touristes

Dénommée également ferme de Liliesleaf, le musée est situé à Johannesburg. C’est notamment ici que Nelson Mandela et ses compagnons de lutte se cachaient pour échapper au régime répressif de l’apartheid. Et c’est finalement dans cette ferme Liliesleaf que le Madiba a été arrêté avec ses frères de lutte.

Bref, un endroit chargé d’histoire qui retrace la chronologie de ce régime ségrégationniste jusqu’à sa chute. 

C’est pourquoi sa réouverture a été saluée par de nombreux touristes. Ne pas visiter ce musée, c’est comme ne pas visiter l’Afrique du Sud. C’est comme pour la France et la tour Eiffel”, s’est réjoui le guide touristique du site, Thomas Mudau.

Petit tour dans le musée

L’immersion dans l’histoire sombre de l’Afrique du Sud commence dès l’entrée du musée. Un premier rappel de la classification raciale apparaît alors sous la forme de panneaux destinés aux Blancs et aux non Blanc, où les visiteurs se voient assigner une entrée au hasard.

Afrique du Sud : Le musée de l'apartheid a rouvert ses portes.

L’entrée du musée

Une fois à l’intérieur, on découvre l’histoire des hommes politiques à l’origine de cette ségrégation raciale. On aperçoit également 131 cordes suspendues au plafond. Elles représentent les prisonniers politiques exécutés pendant l’apartheid.

Afrique du Sud : Le musée de l'apartheid a rouvert ses portes.

les cordes suspendues

Par ailleurs, des documents sur des personnages clés de la lutte anti-apartheid, dont Stephen Biko, sont disponibles. Tout comme des expositions consacrées aux émeutes de SOWETO, et des vidéos sur la vie de Nelson Mandela...

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This