Select Page

Echanges commerciaux Afrique – Russie : Une balance déficitaire pour le continent…

Echanges commerciaux Afrique  – Russie : Une balance déficitaire pour le continent…

Alors que la guerre russo-ukrainienne bat son plein depuis environ 12 jours, certains experts sont de plus en plus inquiets sur les conséquences économiques de ce conflit dans le monde. En Afrique, où Moscou détient 2,4% de parts de marché, la balance commerciale penche plutôt en faveur du Kremlin…

L‘opération militaire spéciale déclenchée le 24 février dernier en Ukraine par le président russe, Vladimir Poutine, pourrait bien avoir un impact sur les économies du continent africain.

En effet, selon les chiffres de TradeMap, la base de données de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) dédiée au commerce international, les échanges entre la Russie et l’Afrique sont plutôt déficitaires pour le continent.

L’Afrique et le blé russe…

Il y ressort notamment qu’au cours de l’année 2020, les pays africains ont vendu 1,6 milliard $ de marchandises à la Fédération de Russie. Et pourtant dans la même période, le pays des tsars a exporté pour 12,4 milliards $ de biens vers l’Afrique. Une différence qui entraîne un déficit commercial de 10,8 milliards $ pour le continent.

En outre, une analyse en profondeur des données permet de remarquer que les importations africaines sont dominées par les céréales. Notamment  le blé, qui représente près de 30% de l’ensemble de ces importations.

Ainsi, des pays comme l’Egypte, le Soudan, le Nigeria, la Tanzanie, l’Algérie, le Kenya et l’Afrique du Sud peuvent légitimement s’inquiéter du conflit en Ukraine. Il faut dire ici que plus de la moitié des approvisionnements africains en blé russe sont importés par ces états…

La Russie et les légumes africaines

Pour ce qui est des importations russes, on note que l’Afrique vend essentiellement des fruits et légumes comestibles, des produits aquatiques ainsi que des produits chimiques organiques et des métaux précieux à Moscou.

Malgré ces chiffres, il est à noter que les relations commerciales entre la Russie et l’Afrique sont encore faibles. En effet, l’état eurasiatique  ne détient que 2,4% de parts de marché en Afrique, contre 19,6% pour la Chine, de loin le premier fournisseur du continent. Le reste est partagé entre les Etats-Unis, la France ou l’Inde, dans l’ordre de 5%.

C’est pourquoi une stratégie de reconquête du continent a été enclenchée par Poutine, avec pour point d’orgue, l’organisation en 2019 d’un sommet Afrique – Russie.

Echanges commerciaux Afrique  - Russie : Une balance déficitaire pour le continent...

Le président russe et ses pairs du continent lors du sommet Afrique – Russie

D’ailleurs, l’objectif avoué de ce sommet était de permettre à la Russie de “doubler son commerce avec l’Afrique au cours des quatre à cinq prochaines années”...

Guy Sandy

  

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This