Select Page

Barrages du mondial 2022 : Quand le stade de Japoma “traumatise” Belmadi…

Barrages du mondial 2022 : Quand le stade de Japoma “traumatise” Belmadi…

Ce jeudi 03 mars 2022, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a officialisé le programme des barrages du mondial 2022 pour la zone Afrique. Le choc Cameroun – Algérie se jouera notamment à Douala, au Stade Japoma. Un site qui semble “traumatiser” le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi… 

Le programme officiel des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde Qatar 2022, dans la zone Afrique, a été officialisé ce jeudi 03 mars 2022 par la Fifa. L’instance faîtière du football mondial a notamment arrêté les dates du 25 et 29 mars 2022, respectivement pour les manches aller et retour.

Par la même occasion, les sites où devront se disputer ces matchs ont été dévoilés.

Initialement prévu au Stade d’Olembé, le duel entre le Cameroun et l’Algérie se disputera plutôt au Stade de Japoma, à Douala. Un choix de site que n’a pas du tout apprécié le sélectionneur des fennecs, Djamel Belmadi.

Pour le technicien algérien, ce choix vise clairement à “réveiller de vieux démons” chez ses joueurs.

“Le Cameroun joue à Yaoundé de manière générale. Exceptionnellement, ils nous font jouer à Japoma. J’imagine que les motivations pour lesquelles on nous envoie dans ce stade-là, c’est, pour parler clairement, ‘une équipe traumatisée, qui a vécu un mauvais tournoi, une mauvaise expérience là-bas’, on les ramène donc sur ce stade-là : ‘Ils sont hantés par’. Ce genre d’arguments normalement n’existe pas dans le sport. Alors qu’ils ont l’habitude de jouer à Yaoundé, au lieu de nous emmener là-bas, ils nous emmènent à Japoma, il y a de la superstition”, a-t-il fustigé.

Traumatisé… par la pelouse 

En rappel, c’est à Japoma que l’Algérie a disputé la Can 2022, pour un bilan catastrophique de 02 défaites et d’un nul. Une désillusion que Djamel Belmadi impute à la qualité de la pelouse du stade.

“Si on m’avait donné le choix, moi j’ai envie de jouer sur une belle pelouse, sur une pelouse praticable. Il me semble qu’eux aussi ils ont les joueurs pour. Mais ils ont jugé que… Si la pelouse est bien… Il n’y a pas d’histoire de traumatisme. On est traumatisés par la pelouse, le côté catastrophique de cette pelouse. Ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent, elle était catastrophique.” a déclaré le technicien. 

Rendez-vous est donc pris ce 25 mars à 17h pour juger de l’état de cette pelouse. Et surtout pour faire vibrer les fans du ballon rond.

“je ne viens pas à Douala pour visiter, il n’y a pas de monstre là-bas, juste donnez-nous un truc pour pouvoir jouer au football ! Et ça, ça ne fait que décupler notre envie d’aller faire un gros match là-bas”, a d’ailleurs promis Belmadi

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This