Select Page

Guerre Russie – Ukraine : À l’Onu, l’Afrique éparpillée, entre abstentions et refus de vote…

Guerre Russie – Ukraine : À l’Onu, l’Afrique éparpillée, entre abstentions et refus de vote…

L’organisation des nations unies (Onu) a procédé hier au vote d’une résolution condamnant l’attaque, depuis le 24 février dernier, de l’Ukraine par la Russie. Au cours de cette assemblée, les pays africains sont restés divisés. Les uns condamnant, les autres s’abstenant, et l’Erythrée approuvant !

On le sait. Depuis le 24 février dernier, la Russie a envahi l’Ukraine, engageant une “vaste opération militaire spéciale” dans ce pays, selon les propos du chef du Kremlin, Vladimir Poutine. Rendu à 08 jours de combats, l’assemblée générale des nations unies s’est réunie le 02 mars 2022 pour voter une résolution condamnant cette attaque russe.

C’est ainsi que 141 pays (sur les 193 que compte l’organisation) ont approuvé cette résolution. Ils réclament en effet que la Russie “retire immédiatement, complètement et sans conditions toutes ses forces militaires”

Guerre Russie - Ukraine : À l'Onu, l'Afrique éparpillée, entre abstentions et refus de vote...

Assemblée générale de l’Onu, ce 02 mars 2022

d’Ukraine.

28 votes pour et 14 abstentions

Sur le continent, 28 pays ont voté pour cette résolution, parmi lesquels le Rwanda.

“Nous avons voté en faveur de cette résolution pour soutenir fermement le principe que la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de n’importe quel pays doivent être respectées.”, a déclaré son représentant, Robert Kayinamura

D’autres pays, à l’instar du Kenya, de la Côte d’ivoire ou encore du Ghana, ont emboîté le pas à Kigali. Auparavant, la Commission de l’Union Africaine avait déjà condamné cette attaque. 

Cependant, 14 des 35 abstentions enregistrées au cours de ce vote sont venus de l’Afrique. Une confirmation de l’embarras de certains états, face à ce conflit. Dans cette liste, on retrouve logiquement des alliés de longue date de Moscou, comme l’Algérie. On retrouve également des états comme le Mali et l’Afrique du Sud. 

“L’Afrique du Sud estime qu’un plus grand effort aurait dû être déployé pour rapprocher les parties en vue d’un dialogue. Le texte dans sa forme actuelle pourrait créer un fossé encore plus grand, au lieu de contribuer à une résolution du conflit. L’Afrique du Sud estime que l’ONU devrait être utilisée comme une plateforme pour rapprocher les points de vue. Régler les divergences d’opinion, fournir des recommandations. (…) Malheureusement, le texte qui est devant nous n’a pas fait cela.”, a ainsi justifié le représentant sud-africain à l’Onu, Mathu Joyini.

01 vote contre et 08 “refus de vote”

Si la résolution onusienne a finalement été adopté hier, 01 des 05 votes contre elle est venue de l’Erythrée.

En outre, 08 pays ont simplement refusé de voter. Le Cameroun, le Burkina Faso, la Guinée, la Guinée Bissau, le Maroc, l’Eswatini, le Togo et l’Éthiopie…

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This