Select Page

Guerre en Ukraine : L’Afrique appelle à “préserver le monde des conséquences d’un conflit planétaire”..

Guerre en Ukraine : L’Afrique appelle à “préserver le monde des conséquences d’un conflit planétaire”..

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, l’Union Africaine s’est prononcé sur la guerre en Ukraine, opposant cet état d’Europe de l’Est à la Fédération de Russie depuis hier. Elle a notamment appelé les belligérants à “préserver le monde des conséquences d’un conflit planétaire”…

Elle ne pouvait rester indifférente, comme la plupart des états, suite à l’attaque brutale de l’Ukraine par la Russie ce jeudi 24 février 2022. Et c’est par un communiqué publié sur sa page Twitter, que le président en exercice de l’Union Africaine, Macky Sall, et le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, ont exprimé “leur extrême préoccupation face à la très grave et dangereuse situation créée en Ukraine.”

“Le président en exercice de l’Union Africaine et le président de la Commission de l’Union Africaine exhortent les deux parties à l’instauration immédiate d’un cessez le feu et à l’ouverture sans délai de négociations politiques sous l’égide des Nations Unies, afin de préserver le monde des conséquences d’un conflit planétaire, pour la paix et la stabilité dans les relations internationales au service de tous les peuples du monde”, peut-on lire dans ce communiqué. 

Guerre en Ukraine : L'Afrique appelle à "préserver le monde des conséquences d'un conflit planétaire"..

Communiqué Union Africaine

Des réactions prudentes

Au delà de cette position de l’organisation africaine, d’autres états du continent se sont également exprimé sur ce conflit. L’Afrique du Sud, par exemple, a emboîté le pas à l’UA.

“Un conflit armé entraînera sans aucun doute des souffrances humaines et des destructions, dont les effets ne toucheront pas seulement l’Ukraine mais se répercuteront également dans le monde entier. Aucun pays n’est à l’abri des effets de ce conflit”, indique un communiqué du gouvernement.

Moscou étant connu pour être un allié de longue date de Pretoria, cette position reste toutefois mitigée. Tout comme celle de l’Algérie, qui a simplement appelé ses citoyens sur place à “faire preuve d’une extrême prudence”…

Si aucun pays du continent ne s’est pour l’instant prononcé en faveur de cette intervention russe en Ukraine, aucun n’a, n’ont plus, fermement condamné. Partout, c’est plutôt la prudence, ou le silence. Comme en Centrafrique et au Mali, où les forces russes sont présentes aux côtés des gouvernements pour combattre les insurrections. 

Quelles conséquences pour l’Afrique ?

Ce conflit qui met en branle tout le vieux continent pourrait avoir des conséquences néfastes en Afrique, notamment par la hausse des prix des denrées alimentaires.

Cependant, il pourrait, par contre, être tout aussi bénéfique pour certaines économies du continent, particulièrement dans les états producteurs de pétrole et de gaz.

En effet, comme l’a analysé le rédacteur en chef de Africa Confidential, Patrick Smith, “L’Europe doit rapidement trouver des alternatives au gaz russe, et les alternatives les plus fiables se trouvent en Afrique. C’est une excellente occasion pour les États africains d’intervenir et de conclure rapidement de nouveaux accords”…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This