Select Page

Libye : Deux premiers ministres, l’Onu à la rescousse.

Libye : Deux premiers ministres, l’Onu à la rescousse.

La conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Stéphanie Williams, a rencontré les “deux premiers ministres” libyens ce dimanche. Pour préserver la stabilité du pays… 

La situation politique en Libye inquiète de plus en plus la communauté internationale, où le pays a deux premiers ministres depuis jeudi dernier.

En effet, réunie en session le 10 février 2022, le Parlement a élu Fathi Bachagha comme nouveau premier ministre, alors que le mandat d’Abdelhamid Dbeibah, désigné il y a un an,  n’est pas encore arrivé à son terme. 

Dans l’optique de “préserver par-dessus tout le calme sur le terrain, dans l’intérêt de l’unité et la stabilité” du pays, la conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Stéphanie Williams, a rencontré les deux hommes ce dimanche, au cours de deux réunions séparées.

Ainsi, la diplomate onusienne a fait le point sur la situation, et exprimé la neutralité de l’organisation.

“Nous avons examiné le processus en cours et j’ai réitéré l’importance pour tous les acteurs et institutions de travailler dans le cadre politique et, surtout, de préserver le calme sur le terrain dans l’intérêt de l’unité et de la stabilité de la Libye”, a t-elle déclaré. 

Le point de ses rencontres

De sa rencontre avec le premier ministre Abdelhamid Dbeibah, ce dernier a déclaré à la conseillère onusienne que les activités se poursuivaient pour “mener à son terme le programme déterminé lors du Forum du dialogue politique libyen et créer les conditions idoines pour la tenue d’élections nationales et d’un référendum constitutionnel au cours de cette année.”

Avec Fathi Bashagha, Stéphanie Williams a “souligné la nécessité d’aller de l’avant de manière inclusive, transparente et consensuelle, et de maintenir la stabilité à Tripoli et dans tout le pays.”

Désormais, c’est le spectacle désolant d’un pays divisé et instable que se livrent les acteurs politiques à Tripoli. Au grand dam de la transition, dont l’issue est plus que jamais incertaine. 

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This