Select Page

MALI : Mausolées de Tombouctou, patrimoine culturel en péril…

MALI : Mausolées de Tombouctou, patrimoine culturel en péril…

Tombouctou, fondée vers 1100 au Mali par les Touareg, est une ville historique de renommée mondiale. C’est ici qu’est dotée la prestigieuse université coranique de Sankoré et de nombreux mausolées. Des monuments aujourd’hui menacés par l’avancée du sable et le djihadisme…

C’est la ville aux “333 saints”. La “perle du désert”. Située aux confins de la zone fertile soudanaise, dans un site exceptionnellement propice et proche du fleuve, Tombouctou est l’une des villes d’Afrique dont le nom est le plus chargé d’histoire.

Si ses trois grandes mosquées (Djingareyber, Sankoré et Sidi Yahia) témoignent de son âge d’or, Tombouctou était avant tout un haut lieu de la diffusion de la culture islamique. Notamment avec l’université de Sankoré, qui comprenait 180 écoles coraniques et comptait 25 000 étudiants.

Des trésors à restaurer

Tombouctou était aussi un carrefour et un véritable lieu de négoce où se négociaient les manuscrits et le sel de Teghaza venant du nord, les ventes d’or, de bétail et de céréales provenant du sud. D’ailleurs le véritable trésor de Tombouctou est constitué par un ensemble de plus de cent mille manuscrits datant de la période impériale ouest-africaine.

Ces manuscrits, contenant un savoir didactique notamment dans les domaines de l’astronomie, de la musique, de la botanique, étaient conservés dans des mausolées, construits du XVIIe siècle au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, la plupart de ces manuscrits sont à retrouver au centre de documentation et de recherches Ahmed-Baba (Cedrab), fondé en 1970 par le gouvernement avec l’aide de l’Unesco, pour les restaurer et les numériser.

Patrimoine en péril

Cependant, ce formidable site culturel, classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1988, est en péril. Menacé par le développement urbain, le changement climatique, et surtout, le djihadisme. A titre d’exemple, en 2012, une dizaine de mausolées ont été détruits par les islamistes radicaux, suscitant l’indignation de la communauté internationale.

MALI : Tombouctou, patrimoine culturel en péril...

Un des mausolées détruit en 2012

C’est pourquoi la même année, l’Unesco a classé la ville à son “patrimoine mondial en péril”. Une inscription qui a permis la reconstruction de ces mausolées en 2015. “La destruction délibérée de l’héritage culturel est un crime de guerre.”, estimait en 2016, la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova.

Si les trois mosquées sont aujourd’hui dans un état stable, les mausolées ont quant à elles besoin d’entretien. Elles sont fragiles et vulnérables face aux changements irréversibles de climat et du tissu urbain.

Un plan de gestion et de protection rigoureux s’avère donc fondamental pour les permettre de conserver leur valeur architecturales et traditionnelles.

Pour qu’ils demeurent le témoignage vivant du passé autrefois prestigieux de la ville…

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This