Select Page

Can 2021 – Janny Sikazwe : “C’est Dieu qui m’a dit de mettre fin au match”…

Can 2021 – Janny Sikazwe : “C’est Dieu qui m’a dit de mettre fin au match”…

Le match Tunisie – Mali du 12 janvier 2022, comptant pour la première journée du groupe F de la Can Total Energies 2021, n’est jamais allé à son terme. Car Janny Sikazwe, l’arbitre central, avait sifflé la fin avant le temps règlementaire. Deux semaines plus tard, il s’est enfin confié, révélant notamment que “c’est Dieu qui lui avait dit de mettre fin au match”….

Il a marqué cette 33ième édition de la Can Total Energies 2021, le 12 janvier dernier. En effet, alors qu’il officiait la rencontre Tunisie – Mali (0-1), Janny Sikazwe, l’arbitre central, a sifflé la fin du match par deux fois…avant le temps réglementaire (85e et 89emin).

Une décision surréaliste sur laquelle l’intéressé est revenu ce mardi 1er février 2022.

“Quand je suis arrivé à Limbé, il faisait très chaud, avec un taux d’humidité terrible, de plus de 80%. Dès mon échauffement, c’était dur. J’avais beau prendre de l’eau, j’avais l’impression d’avoir toujours aussi soif. Et ça s’est détérioré au fil des minutes.”, a t-il expliqué au journal l’Equipe.

Le zambien de 42 ans a ensuite donné quelques précisons sur ce qu’il s’est passé durant la rencontre.

“J’ai commencé à perdre mes repères. J’étais confus et je ne me rendais compte de rien. Je n’entendais plus mes assistants qui ont dit qu’ils essayaient de me joindre, de m’aider car ils voyaient que quelque chose n’allait pas. Je n’ai même pas eu l’impression qu’ils me parlaient. Je n’en ai aucun souvenir. Même aujourd’hui, je ne vois toujours pas. C’est la première fois que je ressentais ça dans ma carrière.”, a t-il poursuivi.

Dieu m’a sauvé

Mais une fois revenu au pays, Janny Sikazwe a déclaré aux médias locaux.

“J’ai vu plusieurs personnes partir en mission à l’extérieur du pays et revenir dans un cercueil. J’étais très proche de revenir ainsi. J’ai eu de la chance de ne pas tomber dans le coma. L’histoire aurait été très différente. Les médecins m’ont dit que mon corps ne se refroidissait pas. Il n’aurait fallu qu’un peu de temps avant que je ne tombe dans le coma, et cela aurait été la fin. Je pense que Dieu m’a dit de siffler la fin du match. Il m’a sauvé.”, a -t-il affirmé. 

En rappel, l’arbitre zambien avait été immédiatement conduit à l’hôpital après la rencontre. Des examens cardiaques, sanguins et physiques s’étaient heureusement révèles négatifs.

Guy Sandy

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This