Select Page

BURKINA FASO : LA CÉDÉAO DEMANDE AUX MILITAIRES DE RETROURNER DANS LES CASERNES…

BURKINA FASO : LA CÉDÉAO DEMANDE AUX MILITAIRES DE RETROURNER DANS LES CASERNES…

La situation confuse qui règne au Burkina Faso depuis ce lundi matin, avec l’arrestation du président Kaboré par des mutins, n’a pas laissé insensible la Cédéao. Dans un communiqué publié ce jour, L’organisation sous-régionale a condamné cet “acte d’une extrême gravité”…

 Au Burkina Faso, la “tentative” de coup d’état perpétré ce jour par des mutins commence à faire des vagues.  En effet, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué publié sur Twitter, l’organisation sous régionale a fermement condamné cet acte.

Le communiqué de la Cédéao

“La CEDEAO suit avec une grande préoccupation l’évolution de la situation politique et sécuritaire au Burkina Faso caractérisée depuis le dimanche 23 janvier 2022 par une tentative de coup d’État. La CEDEAO condamne cet acte d’une extrême gravité qui ne saurait être toléré au regard des dispositions réglementaires pertinentes. Elle tient les militaires responsables de l’intégrité physique du Président Roch Marc Christian Kaboré. La CEDEAO demande aux militaires de retourner dans les casernes, de maintenir une posture républicaine et de privilégier le dialogue avec les autorités pour résoudre les problèmes.”, peut-on lire sur ce communiqué.

BURKINA FASO : LA CÉDÉAO DEMANDE AUX MILITAIRES DE RETROURNER DANS LES CASERNES...

Le communiqué

Toujours sur Twitter, le compte du président Kaboré a publié ce post. “Notre Nation vit des moments difficiles. Nous devons en ce moment précis sauvegarder nos acquis démocratiques. J’invite ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l’intérêt Supérieur de la Nation. C’est par le dialogue et l’écoute que nous devons régler nos contradictions.”

La France préoccupée

Si cette déclaration vient confirmer la tentative de coup d’état, elle laisse cependant songeur sur le refuge du chef de l’état. Quoi qu’il en soit, la France a d’ores et déjà appelé ses ressortissants à la vigilance.

La France suit avec la plus grande attention les événements en cours au Burkina Faso. Nous sommes particulièrement attentifs à la protection de la communauté française. Nous avons appelé nos ressortissants à la prudence et à éviter tout déplacement”, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères. 

En rappel, le Burkina Faso est en proie à des attaques djihadistes depuis des années. Une insécurité que des manifestants accordent à l’incapacité du pouvoir en place. D’ailleurs, Tout au long de la journée de dimanche, de nombreux jeunes ont plutôt soutenus les mutins…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This