Select Page

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

La phase de poule  de la 33è édition de la Can Total Energies Cameroun 2021 s’est achevée ce jeudi 20 janvier 2021. Avec son lot de leçons, de surprises, de déceptions, et même de cauchemars…

Lancée depuis le 09 janvier dernier au Stade d’Olembé à Yaoundé, la 33è édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN) a atteint sa vitesse de croisière ce jeudi 20 janvier 2022, avec la fin des matchs de poules.

Un premier tour qui aura été marqué par de nombreuses surprises. Entre la sortie prématurée du tenant du titre, la qualification historique des novices Comoriens et gambiens, que retenir de cette phase.

1. Qu’être favori n’est pas synonyme de victoire…

Cette leçon, c’est l’Algérie, tenante du titre et favorite incontestée du tournoi, qui l’aura le mieux apprise… à ses dépens.

En effet, dans un groupe composé de la Sierra Léone, de la Guinée Équatoriale et de la Côte d’Ivoire, rien ne semblait devoir troubler la quiétude de Djamel Belmadi et ses poulains. Sauf que la  bataille du terrain est celle qui fait foi dans ce genre de compétition.

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

Djamel Belmadi, dépité

C’est ainsi qu’en trois matchs,  les fennecs n’enregistreront aucune victoire. Avec un seul point engrangé, ils seront éliminés dès le premier tour.

Pire, leur record d’invincibilité de 35 matchs a volé en éclat au cours de cette CAN.  Eh oui, comme l’a reconnu Belmadi, il est “difficile de faire une analyse rationnelle après une telle désillusion.”  Sauf bien sûr, reconnaitre n’avoir pas “été à la hauteur de la compétition”. 

L’autre grande désillusion de cette Can est venue du Ghana, également  mastodonte du football continental. Si André Ayew et ses coéquipiers ont été battu d’entrée  par le Maroc (0-1), c’est surtout la défaite face aux Comores (2-3), qui a fait jaser. Une élimination prématurée qui signe peut-être la fin d’une génération.

2. Qu’il faut se méfier des outsiders…

La Gambie, les Comores, la Guinée Equatoriale, autant de noms qu’on retrouvera en huitième de finale de la Can 2021. Autant de surprises, aussi.

Car il faut le dire, la Gambie et les Comores étaient d’abord là pour découvrir.

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

Joie gambienne après la victoire contre la Mauritanie

Mais pour leurs premières participations chacune, elles ont fait sensation. Invaincus en 03 matchs, les scorpions ont fait meilleure impression.

De son Côté, les Cœlacanthes ont tout simplement renvoyés le Ghana à la maison, dans ce qui restera comme leur plus beau match de Can. En attendant…

3. Que la loi du domicile prévaut encore

Ils n’ont pas été flamboyants jusqu’ici. Alliant aux phases offensives intéressantes, des errements défensifs coupables. Mais à chaque fois, ils s’en sont sortis. Soit grâce aux penaltys (02 contre le Burkina Faso), soit à la faveur d’un adversaire attentiste.

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

Vincent Aboubakar, déjà auteur de 05 buts en Can 2021

Qu’importe, le meilleur buteur du tournoi s’y retrouve déjà – Vincent Aboubakar (05 buts) – et le public de Yaoundé est désormais galvanisé et surexcité. Une motivation dont devra se méfier tous ses adversaires…

4.  Que les mesures sanitaires n’étaient pas si nécessaires

On l’a vu dès les premiers matchs de poule. Des enceintes désespérément vides. Comme si au Cameroun, dont le football est une religion, l’on avait subitement tourné le dos au sport roi.

Que non, la raison était bien ailleurs. Les exigences – drastiques – sanitaires imposées par la Caf et la Fifa. Un test anti covid négatif couplé à un carnet de vaccination étaient alors exigées pour accéder aux stades.  Trop pour les nombreux fanatiques du ballon rond.

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

Une fan zone à Yaoundé

Ces derniers ont donc pris d’assaut les nombreuses fans zones éparpillées à travers les sites. Là bas au moins, pas de restrictions.

C’est ainsi que les autorités ont allégées ces mesures, tout en mettant sur pied d’autres moyens exceptionnels pour inciter les populations à se rendre aux stades. Limitation des heures de travail aux agents publics, etc…

5. Que ce que femme veut…

CAN TOTAL ÉNERGIES 2021 : QUE RETENIR DU PREMIER TOUR ?

Salima Mukansanga arbitrant lors de Zimbabwe – Guinée / CAN 2021

En arbitrant le match Zimbabwe – Guinée (2-1) ce mardi 18 janvier 2022 à Yaoundé, la rwandaise Salima Mukansanga est entrée dans l’histoire du football africain. Elle a repoussé encore plus loin les préjugés et revalorisé la gent féminine.

Car dans cette rencontre mémorable, la femme âgé de 35 ans a plutôt assuré. Elle a notamment sifflé à 34 reprises et distribué 03 cartons pour chaque équipe.

Bref, un match sans histoires au grand bonheur de la Caf. “Nous sommes extrêmement fiers de Salima car elle a travaillé dur pour être là où elle est aujourd’hui”, a indiqué le directeur des arbitres de la CAF, Eddy Maillet...

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This