Select Page

Justice: Fin de cavale pour Ebong Aloysius Tilong. Le fugitif camerounais a été extradé vers les États-Unis

Justice: Fin de cavale pour Ebong Aloysius Tilong. Le fugitif camerounais a été extradé vers les États-Unis

Il est le premier Camerounais à être extradé vers les États-Unis. Ebong Aloysius Tilong était recherché par les services américains depuis quatre ans pour escroquerie au système de santé au Texas. Le FBI offrait 10 000 dollars pour sa capture.

 

Fraude, corruption, blanchiment d’argent, fausse déclaration de revenus… La liste des chefs d’accusation est longue pour Ebong Aloysius Tilong. Ce Camerounais de 57 ans est dans le viseur de la justice américaine depuis 2015. Il a été condamné en 2017 à 80 ans de prison pour une escroquerie de plus de 13 millions de dollars au système de santé américain. Il s’agit de l’un des verdicts les plus lourds de l’histoire dans ce type d’affaires aux États-Unis.

Selon le département américain de la Justice, avec son épouse Marie Neba, Ebong Aloysius Tilong avait soumis pendant près de dix ans de fausses demandes de remboursement à l’assurance maladie publique. Pour maintenir ce système, le couple a notamment tenté de corrompre plusieurs témoins. Des faits qu’ils ont reconnus devant le tribunal en 2016 avant de s’échapper de la résidence surveillée où ils résidaient. Ebong Aloysius Tilong ne s’était alors pas présenté à son audience finale au cours de laquelle son verdict devait lui être communiqué. 

Arrêté au Cameroun en 2019, Tilong est donc devenu le premier extradé camerounais vers les États-Unis. Il est arrivé à Houston, au Texas, vendredi 10 décembre, escorté par le service US Marshals. Toujours d’après les services américains, les polices des deux pays ont collaboré de manière étroite dans cette affaire. Mais il a tout de même fallu deux ans pour que l’acte d’extradition soit signé.

 

About The Author

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This