Select Page

TCHAD : PRÈS DE 300 PRISONNIERS POLITIQUES AMNISTIÉS…

TCHAD : PRÈS DE 300 PRISONNIERS POLITIQUES AMNISTIÉS…

C’est la substance de deux projets de lois adoptés ce lundi 29 novembre 2021, à l’issu du conseil extraordinaire des ministres. Il était présidé par le général Mahamat Idriss Deby Itno, président du Conseil Militaire de transition.

Ils sont au total 296 prisonniers politiques tchadiens, qui viennent de bénéficier d’une amnistie générale. En effet, à l’issu d’un conseil extraordinaire des ministres, présidé ce lundi 29 novembre 2021 par le général Mahamat Idriss Deby Itno, deux projets de lois ont été adoptés par les autorités militaires de transition.

Le premier porte “amnistie générale pour des faits d’atteinte à l’intégrité de l’État et de délits d’opinion”. Il devra bénéficier à “39 tchadiens qui ont subi une condamnation. Principalement en application des dispositions du Titre I du Livre II du code pénal”, a souligné, dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah.

TCHAD : PRÈS DE 300 PRISONNIERS POLITIQUES AMNISTIÉS...

Conseil des ministres

Quand au second projet, il porte “amnistie générale pour des faits d’acte de terrorisme.(…) Tout comme de complicité, de recrutement et d’enrôlement des mineurs de moins de 18 ans dans les forces armées”. Selon le gouvernement de transition, “ce projet vise à absoudre 257 membres des groupes armés des condamnations. Lesquelles condamnations ayant été prononcées par la Cour criminelle de N’Djamena, siégeant à Korotoro en date du 22 août 2019″.

Echo favorable

Ces résolutions ont été prises pour “parachever les conditions d’une réconciliation sincère et intégrale des filles et fils du Tchad”.  Pour l’instant, elles ont reçues un écho favorable de la classe politique du pays.

Si elle se confirme et se matérialise dans les faits, cette amnistie serait une avancée majeure. Notamment vers le dialogue, la réconciliation et la paix tels que voulus par l’ensemble des Tchadiennes et des Tchadiens“, a déclaré Kingabé Ogouzeimi de Tapol, porte-parole du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad.

Même son de cloche du côté du Conseil des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France (PDTF). Le principal mouvement de l’opposition tchadienne en exil a réagi dans un communiqué. En saluant “cette avancée majeure encourageante dans le processus du dialogue politique en cours”…

Quoi qu’il en soit, c’est un pas décisif dans le “processus de réconciliation nationale”. D’ailleurs, le point d’orgue de ce processus “sera le Dialogue National Inclusif”, a précisé le chef de l’Etat. Un dialogue “attendu dans les semaines ou mois à venir”…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This