Select Page

CAMEROUN : IL Y A 32 ANS, LE PRÉSIDENT AHMADOU AHIDJO S’EN ALLAIT…

CAMEROUN : IL Y A 32 ANS, LE PRÉSIDENT AHMADOU AHIDJO S’EN ALLAIT…

Le 30 novembre 1989, Ahmadou Babatoura Ahidjo, premier président du Cameroun, tirait sa révérence. Alors en exil à Dakar, au Sénégal, où il était condamné par contumace, il succombait ainsi d’une crise cardiaque… 

Il fut le premier président de la République du Cameroun. Ahmadou Babatoura Ahidjo, télégraphiste de formation, né le 24 août 1924 à Nassarao, près de Garoua, au Nord du Cameroun. Foulbé, celui qui allait se voir “confier” les destinées du Cameroun en 1960 gouvernera pendant 22 ans.

Un dirigeant autoritaire 

CAMEROUN : IL Y A 32 ANS, LE PRÉSIDENT AHMADOU AHIDJO S'EN ALLAIT...

22 ans d’un régime aussi bien autoritaire que prospère. Car Ahidjo était un dirigeant controversé. Instrument du colonialisme français ou véritable tyran ? L’opinion reste divisée sur son rôle exact dans la lutte contre les indépendantistes de l’UPC. Cette rébellion anéantie dans les années 1960, où exécutions sommaires, détentions arbitraires, et persécutions en tout genre furent légion.

C’est sous son règne que les Ernest Ouandié, Ruben Um Nyobé, Félix Roland Moumié ont tous disparus. Exécutés. C’est toujours sous son magistère que les Mongo Beti, Abel Eyinga, Mgr Ndongmo, et bien d’autres intellectuels camerounais, prendront la route de l’exil. Contraints. 

Une prospérité économique

Fondateur de l’Union Nationale du Cameroun, Ahmadou Ahidjo avait instauré un véritable culte de la personnalité. Son parti, unique, contrôlait tout l’appareil étatique. Des années de privations de libertés qui ont paradoxalement coïncidé avec une situation économique florissante.

CAMEROUN : IL Y A 32 ANS, LE PRÉSIDENT AHMADOU AHIDJO S'EN ALLAIT...

En effet, les indicateurs sociaux et économique du pays étaient parmi les plus élevés du continent. De nombreuses sociétés étant alors en plein essor, à l’instar de Cameroon Airlines, Camship, Sic, Fogape, Fonader, Regifercam etc. …. Autant de noms qui font aujourd’hui la nostalgie des camerounais.

La démission, l’exil et la mort.

Cependant, le 04 novembre 1982, Ahidjo, âgé de 58 ans, annonce contre toute attente sa démission du pouvoir. Invoquant des raisons de santé, le président confie le pouvoir à son premier ministre, Paul Biya, suivant les dispositions constitutionnelles.

Il conservera néanmoins la direction du parti, avant que de vives tensions avec Paul Biya ne le pousse à l’exil, en France. C’est depuis Paris que ses partisans fomenteront un coup d’état, déjoué, le 06 avril 1984.

Reconnu Coupable d’atteinte à la sûreté de l’État, il sera condamné à mort par coutumace. C’est ainsi qu’il s’installera au Sénégal, jusqu’à sa mort, le 30 novembre 1989.

CAMEROUN : IL Y A 32 ANS, LE PRÉSIDENT AHMADOU AHIDJO S'EN ALLAIT...

Sépulture d’Ahmadou Ahidjo, à Dakar

Pour mémoire, il est inhumé au cimetière musulman Bakhiya de Yoff, à Dakar. Sa dépouille y réside d’ailleurs encore, 32 ans après.

Celle de son épouse, Germaine Abiba Ahidjo, l’y a récemment rejoint, en 2021…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This