Select Page

LIBYE – PRÉSIDENTIELLES : SAÏF AL-ISLAM KADHAFI ÉCARTÉ DE LA COURSE.

LIBYE – PRÉSIDENTIELLES : SAÏF AL-ISLAM KADHAFI ÉCARTÉ DE LA COURSE.

La candidature de Saïf Al-Islam Kadhafi, fils de feu Mouammar Kadhafi, a été rejetée de la course aux élections présidentielles ce mercredi 24 novembre 2021 par la  commission électorale. Il lui est notamment reproché, ses nombreux démêlés judiciaires…

Le 14 novembre dernier, il avait surpris plus d’un, en déposant sa candidature à l’élection présidentielle du 24 décembre 2021 en Libye. Le temps de cette décharge, le spectre de son père – feu colonel Mouammar Kadhafi – avait alors replané sur la Libye. Et si les Kadhafi étaient de retour ? S’interrogeait l’opinion.

Mais ce mercredi 24 novembre 2021, la Haute Commission électorale libyenne (HNEC) n’a pas laissé prospérer une telle idée. En effet, la candidature de Saïf Al-Islam Kadhafi a été rejetée par cette commission. Il est reproché au 2ème fils de Mouammar Kadhafi, ses nombreux démêlés judiciaires. Il est notamment recherché par la Cour pénale internationale (CPI), qui souhaite le juger pour “crimes contre l’humanité”.

LIBYE - PRÉSIDENTIELLES : SAÏF AL-ISLAM KADHAFI ÉCARTÉ DE LA COURSE.

SAÏF AL-ISLAM KADHAFI (en 2011)

D’autres proches de Kadhafi écartés

C’est donc “sur la base de plusieurs textes de lois, ainsi que de documents adressées par le procureur général, la Direction des passeports et de la nationalité et les renseignements généraux”, que la HNEC a pris cette décision, a t-elle expliqué. 

Âgé de 49 ans, Seif al-Islam devra donc abandonner son rêve de ” restaurer l’unité perdue” de la Libye. Ont également été exclus du processus électoral par la HNEC, d’autres proches de l’ancien dirigeant libyen. Notamment son ex-secrétaire, Bachir Saleh, et l’un de ses anciens porte-parole, Khaled Kaïm.

Des 98 candidats en lice enregistrés ce mardi, il ne reste plus que 73, parmi lesquelles deux femmes. Cependant, la bataille du 24 décembre se jouera certainement entre les trois personnalités ci-après.

LIBYE - PRÉSIDENTIELLES : SAÏF AL-ISLAM KADHAFI ÉCARTÉ DE LA COURSE.

Le Marechal Haftar

Le maréchal Khalifa Haftar (qui contrôle l’Est de l’Etat), l’ex-ministre de l’intérieur, Fathi Bachagha, et le chef du gouvernement intérimaire, Abdel Hamid Dbeibah

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This